Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Soignies : concertation citoyenne sur l'avenir du site Durobor

Publié le 07 mai 2022 à 18:02

Avec l'arrêt de l'activité de gobeleterie Durobor, c'est un vaste espace, proche du centre ville de Soignies, qui est à réinventer. Un master plan stratégique devra déterminer les grands axes de reconversion du site. Un travail qui se fera en équipe et en concertation avec la population. Samedi, deux groupes de 25 Sonégiens, sélectionnés parmi 145 candidats, se sont rendus sur place et, au cours d'une visite, ont pu exposer leur vision de l'avenir du site.

Consulter les citoyens pour nourrir la réflexion sur la reconversion du site Durobor, c'est la dynamique mise en place par la Ville de Soignies, la Sogepa et leurs partenaires d'Alphaville et de  XMU Urbanistes. Quels bâtiments faut-il conserver? Quelles activités pourraient-être mises en place sur les 10 hectares disponibles? Quel lien développer avec le centre ville et le quartier? Autant de questions posées. Et pour y répondre en connaissance de cause, un panel de citoyens volontaires a pu visiter le terrain. Comme nous l’explique Laurent Pinon, Directeur associé de l’Agence Alphaville.

"On consulte la population mais on ne peut pas avoir tous les habitants de la ville de Soignies ou des alentours. Donc, on essaie d'avoir une représentation la plus large possible des différentes catégories d'âge, catégories socioprofessionnelles mais aussi des hommes, des femmes, des personnes à mobilité réduite, ... Comme ça, en 2 heures d'écoute, on a les perceptions de la population. Ca nous permet d'avancer pour la suite du travail."

Au fil du parcours, les équipes qui encadrent la visite prennent note des réflexions et propositions. Ici pas de tabou. Les Sonégiens peuvent laisser libre cours à leur imagination. Les contraintes techniques ou financières seront analysées plus tard.  Une démarche appréciée par Violette Bricout, propriétaire d'une maison voisine :

"On habite juste à côté. Donc, on aimerait bien savoir ce qui va se faire et  avoir un poids dans la décision. On se dit qu'on va nous écouter et on peut donner des idées sur ce qu'on peut faire, c'est intéressant. "

Agrandissement du parc Pater, logement, terrain de padel, salle de sport, musée, artisanat ou encore lieu de culture et de rencontre, les projets ne manquent pas et suscitent la curiosité de Vincent Assez, lui qui connait bien les lieux puisqu'il y a travaillé durant 35 ans.

"Je trouvais la démarche intéressante. Pas nécessairement dans le but de participer activement à la visite, mais pour entendre ce que les gens avaient à dire et voir quelles idées ils avaient par rapport au site. Parce que moi, le site, je ne sais pas trop ce qu'on peut en faire. Pour moi Durobor restera toujours Durobor. Par contre j'ai trouvé les interventions des autres visiteurs intéressantes."

Du côté de David Leclercq, porte-parole de la Sogepa, on se réjouit de l'enthousiasme qui entoure la concertation citoyenne.

 "Ce que je retiens, c'est l'engagement de ces citoyens qui aiment vraiment leur ville, leur territoire et qui veulent trouver les meilleures solutions pour son redéploiement. Et c'est exactement ce qu'on souhaite, nous aussi. Donc, c'est vraiment très enthousiasmant de pouvoir travailler avec eux. "

La visite du jour ne constitue qu'une étape dans le processus qui mène vers l'élaboration du master plan. Les participants se réuniront prochainement pour étudier les nombreuses propositions, de manière pragmatique, et affiner la démarche de co-construction du projet.

N. Elet

0 Commentaires
400 vues

Sur le même sujet


Back to top