Aller au contenu principal

 logo Vivre ici       chaines                              

La Louvière : une pause relaxation au CHU Tivoli

Publié le 10 février 2022 à 15:44

Conséquences de cette crise sanitaire qui dure depuis bientôt deux ans: l'absentéisme mais aussi le stress et les décrochages professionnels. Le milieu hospitalier, tous métiers confondus, a été mis à rude épreuve. Raison pour laquelle, le CHU Tivoli de La Louvière a décidé d'offrir une pause relaxation à son personnel. Le bien-être au travail reste prioritaire.

C'est un nouvel investissement pour le CHU Tivoli. Et il est destiné au bien être de tous le personnel, médical, soignant administratif et logistique: une salle de relaxation est mis gratuitement à leur disposition. On réserve son créneau horaire via une application interne au CHU. Et cette bulle, située dans les nouveaux locaux de la maison de l'enfance, est un endroit pour décompresser.


"C'est un problème éternel: pouvoir se ressourcer, se recentrer sur soir. Et surtout pouvoir détecter quand on a besoin de cette pause. Cette initiative  se positionne dans un cadre plus large qui est un programme d'amélioration de la qualité de vie au travail" explique Philippe Wauthier, Directeur des Ressources Humaines du CHU Tivoli.
 

Difficulté de l'exercice: pouvoir trouver un créneau horaire pour décompresser sans mettre à mal l'organisation de son service. Faire une sieste, décompresser, prendre un peu de temps pour soi, n'est pas vraiment dans notre culture occidentale. Arrêter ne serait-il pas culpabilisant.


"On est vraiment face à un dilemme. On doit soigner, on doit prendre soins des gens, accueillir les visiteurs à l'hôpital. Le service ne peut pas s'arrêter. Et en même temps, nous ne pouvons pas nous arrêter. C'est tout l'équilibre à trouver" affirme Philippe Wauthier.

Avec la crise sanitaire, le personnel des sites hospitalier a été mis à rude épreuve. Les effets se font ressentir : fatigue et absentéisme.Le lieu est opérationnel depuis janvier. Seul critique du personnel, il est éloigné de la majorité des services. Il est prévu de rapprocher cette salle de relaxation de l'hôpital. Autre initiative en faveur du bien être au travail: une fois par mois, cet institut de bien être se déplace au CHU Tivoli, dans une ancienne ambulance réaménagée.


"J'avais envie de participer à la cause en faveur du personnel soignant. Ils ont beaucoup trimer. Et encore maintenant. Je leur apporte des petits massages, un moment de détente dans leur journée de travail, une pause de 1/4h, 20'. Ce n'est pas très long mais cela leur permet de déconnecter dans un lieu différent de l'hôpital" affirme Coralie Poncelet, socio-esthéticienne, de l'Institut de bien-être "Escale Coquette".


La crise sanitaire aurait elle changée la donne par rapport au stress au travail, au décrochage et à la prévention du Burn-Out professionnel. Le milieu hospitalier tente d'y remédier.

Denis COLETTE

0 Commentaires
332 vues

Sur le même sujet


Back to top