Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Haine-Saint-Pierre : 6 millions pour un profond lifting

Publié le 17 septembre 2021 à 12:15 - Mis à jour le 17 septembre 2021 à 10:28

C’est une bonne surprise que les grandes villes wallonnes dont La Louvière ont reçu juste avant l’été avec la décision de la Région wallonne de leur accorder une enveloppe de 240 millions d’euros. Dans la cité des loups, c’est un peu plus de 10% de ce budget qui sera disponible pour des projets centrés essentiellement sur la revitalisation de friches, le redéploiement économique ou encore la diminution de l’emprunte énergétique. Plusieurs dizaines de projets déjà connus ou totalement neufs ont ainsi été sélectionnés par la ville. Un important dossier remis ce 15 septembre au Gouvernement wallon.

C’est à Haine-Saint-Pierre, dans le quartier compris entre la maison communale et l’ancienne gare qu’une part importante du budget va être dirigée. Pas moins de 6 millions d’euros pour réhabiliter plusieurs bâtiments et tenter de changer ainsi le visage de ce quartier loin d’avoir été épargné ces dernières années.

HSP

« Notre volonté est de définir un périmètre. D’acheter des bâtiments, de rénover, d’abattre, de reconstruire. Proposer des primes pour les autres logements. C’est aussi d’avoir une vision de cohésion sociale. D’aménager le site Cabay que nous avons obtenu de la région wallonne en concession pour redynamiser, verduriser le centre d’Haine-Saint-Pierre et le rendre beaucoup plus agréable pour celles et ceux qui y vivent », Jacques Gobert bourgmestre de La Louvière.

En tout ce sont donc plus de 30 millions, parts régionale et communale additionnées, qui seront disponibles pour des projets essentiellement ciblés donc à Haine-Saint-Pierre, dans le quartier du Bocage, dans le centre-ville ou encore à Jolimont. Un nouveau mode de financement qui doit permettre aux grandes villes wallonnes d’être plus efficaces.

« Nous pouvons aller prélever dans cette enveloppe et construire les projets beaucoup plus globalement. Alors qu’auparavant il fallait aller chercher ponctuellement des subsides. Ici nous avons une vraie vision intégrée », Jacques Gobert.

CCC

Si certains projets étaient déjà connus comme la création d’un pôle sportif et de loisirs sur l’ancien site CCC juste à coté du point d’eau ou encore la réaffectation de l’imposant bâtiment communal du DEF situé à la rue Albert1er, d’autres projets comme l’extension du louvexpo, l’achat du parc Boel ou encore la couverture de cette même rue Albert1er sont neufs. Et avec cette enveloppe de 24 millions + la part communale la ville va donc pouvoir concrétiser plusieurs chantiers et en lancer de nouveaux. Un dossier qui a été approuvé ce mardi soir lors du conseil communal par l’ensemble des partis. A l’exception du PTB qui s’est abstenu.

A. Laurent

 

 

 

0 Commentaires
721 vues

Sur le même sujet


Back to top