Aller au contenu principal

 logo Vivre ici       chaines                              

Carnaval : le déplacement des gilles à Nice maintenu

Publié le 18 janvier 2022 à 18:30 - Mis à jour le 17 janvier 2022 à 16:12

Dans quelques jours, une délégation de gilles de La Louvière prendra la route pour participer au célèbre carnaval de Nice. Un événement maintenu mais qui sera adapté aux conditions sanitaires en vigueur actuellement en France. Le public sera notamment limité.

Le 11 février prochain, les gilles de La Louvière seront les invités d’honneur de la cérémonie d’ouverture du Carnaval de Nice. Un temps remise en question, leur participation a été confirmée. La délégation sera composée essentiellement de gilles issus de la société des Gilles de Bouvy et comptera une cinquantaine de participants. Un déplacement prévu depuis plusieurs mois que nous vous le dévoilions dans ce reportage.

« Nous avons reçu des garanties sur les contraintes sanitaires qui seront d’application », nous a expliqué Vincent Bouchelle, président des Gilles de Bouvy. « Les gilles et évidemment les musiciens ne devront pas porter le masque. Au contraire du public. Nous sommes considérés comme des acteurs de leur grand cortège et donc la règle sera différente pour nous par rapport aux spectateurs ».

Pass sanitaire obligatoire

Pour prendre place dans les gradins qui bordent le cortège du carnaval, qui à Nice porte le nom de Corso, le public devra exhiber son pass sanitaire comme l’a confirmé Christian Estrosi, le maire de Nice. Un carnaval, classé à l’Unesco, comme celui de Binche, qui avait dû être annulé en 2021 en raison du covid.

Et si le long de la Promenade des Anglais, les festivités sont donc maintenues, dans notre région c’est toujours l’incertitude. Voire le pessimisme qui plane sur les carnavals de la région du Centre. Dans ce contexte, on peut légitiment se poser la question de l’opportunité pour les louviérois de maintenir ce déplacement. Une interrogation partagée par les gilles eux-mêmes. Mais pour celui qui présidera la délégation, le contexte niçois est très différent de celui des carnavals de la région du Centre. « A Nice, le public est installé dans des gradins comme pour un spectacle. Il n’y a pas d’interaction directe entre les spectateurs et les acteurs du cortège. Ce n’est pas du tout comme chez nous où tout le monde se mélange », précise le président des Gilles de Bouvy.  Un public qui sera aussi moins nombreux que lors des éditions précédentes. La ville de Nice devra en effet se conformer aux jauges en vigueur en février prochain.

Pas de délégation officielle de la ville de La Louvière

Les gilles participeront donc bien au carnaval niçois, au contraire des autorités communales louviéroises qui ne feront pas officiellement le déplacement. Pour l’échevin de l’Animation de la cité, si le voyage des gilles peut se comprendre tant ils sont un élément central de cette édition 2022 du carnaval, la présence de la ville de La Louvière serait mal comprise alors qu’en parallèle elle vient d’annuler ses festivités pour le mois de février.

En plus de la cérémonie d’ouverture du vendredi 11 février, les gilles de Bouvy participeront au grand cortège illuminé du lendemain soir et à la "Bataille de fleurs" du dimanche après-midi.   Les modalités pratiques en lien avec les conditions sanitaires ne sont pas encore toutes connues mais la ville de Nice a annoncé cette semaine que pour l'instant les jauges du public seront limitées à 5000 personnes dans les tribunes. Un chiffre qui pourrait néanmoins être revu à la hausse si la situation sanitaires venait à s'améliorer.

A. Laurent

 

 

 

0 Commentaires
1350 vues
Back to top