Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

URLC : une saga sans fin

Publié le 15 novembre 2021 à 18:01

Les derniers jours ont été plutôt folkloriques en coulisses à La Louvière Centre. Le temps d’un week-end, le club a connu deux présidents et même deux équipes. Une situation surréaliste. La formation louvièroise a néanmoins gagné hier un match important en Nationale 1. Une mise au point a eu lieu ce matin entre les responsables de l’ASBL et les joueurs.   

Vendredi, un nouveau comité reprenait la main  à la Louvière Centre.  La gestion journalière du club a été confiée par le holding qui à Giovanni Pupillo et Philippe Rafa. Oronzo Pupillo devenant le nouveau président. Une décision prise lors d’une assemblée générale contestée par Ousmane Sow qui ne compte d’ailleurs pas en rester-là :

« C'est la casa de Papel. Je vais en faire un film. C’est extraordinaire. Entre les luttes de pouvoir, les je t’aime, je t’aime plus…c’est terrible. La ville et le club ne méritent pas ça. »  

« Il peut aller au tribunal, nous on ne sait rien faire à cela. Je suis persuadé qu’il va encore venir au club et  essayer de monter sur le terrain ou  de rentrer dans le vestiaire mais il ne peut plus. Donc, il ne sera pas admis. » Signale Oronzo Pupillo.  

Samedi, Seulement 6 joueurs étaient présents à l'entraînement matinal, alors que le gros du noyau resté fidèle à l’ancien président s’est mis au vert pour préparer le match à Winkel. Une rencontre finalement remportée hier sur le score de 0-1. Sportivement La Louvière Centre quitte la lanterne rouge en Nationale 1 !

Depuis ce matin, Ousmane Sow n’est plus le correspondant qualifié du club. Le site de l’Union Belge renseigne désormais le nom de Giovanni Pupillo. Le comité et les joueurs  se sont réunis lundi matin pour clarifier la situation… 

« On a parlé des matches à venir, comment les préparer dans de bonnes conditions. C’est ce qui s’est dit dans le bureau avec le coach (David Bourlard) on se concentre sur le terrain et on va essayer de faire nos devoir » assure Yassin Aydouni (le médian de l’URLC)

Si la volonté de tous est de remettre le sportif à l’avant plan, il reste néanmoins des divergences.

Est-ce que les joueurs ont gagné le match hier pour le club ou pour Ousmane Sow ? Je n’en sais rien mais on y verra déjà un peu plus clair samedi prochain. Comment  ceux-ci  vont réagir  déclare Oronzo Pupillo

La balle est maintenant dans le camp des joueurs. Ils son attendus à l’entraînement programmé demain à 15h00 au stade du Tivoli…Dans cette saga, la fin est encore loin mais après tout ce n’est que du foot !

Ph. Saintes

 

0 Commentaires
1989 vues
Back to top