Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Une application wallonne pour les promenades

Publié le 21 octobre 2021 à 15:02

 

Hier, le député louviérois Michel Di Mattia est intervenu à la tribune lors de la séance au parlement wallon. Il voulait des nouvelles de la gestion des sentiers de randonnées et autres parcours nature et proposait également une application destinée à simplifier cette gestion, côté autorités comme côtés utilisateurs.  Voici quelques détails sur cette l’interpellation.  Nathalie Roland, Carlo Schirosi.

Le député wallon Michel Di Mattia, PS, intervenait hier à la tribune pour épingler un  point qui lui tient à cœur, à savoir le balisage des chemins de randonnée. Il semble que les promeneurs, piétons ou cyclistes, envahissent la nature de plus en plus nombreux et pas toujours dans le respect des lieux, ce qui ne fait pas l’affaire des propriétaires de bien ruraux. Même si le député n’est pas au diapason de leur indignation, il estime nécessaire de réguler au mieux les flux de touristes en réclamant un balisage lisible et cohérent à l’échelle de la Wallonie.

"Si la forêt n'appartient pas à tout le monde, il est salutaire que tout le monde y ait accès. Mais celui-ci doit être bien balisé."

Mais Michel Di Mattia propose d’aller plus loin en évoquant la mise sur pied d’une application simple à utiliser, performante,  et qui serait tout bénéfice pour les promeneurs comme pour la  nature.

"Qui permette de répertorier l'ensemble des itinéraires et de même mieux réguler la masse des promeneurs et pourquoi pas de les inviter vers des endroits qui sont peut-être moins connus."

Il demandait enfin à la ministre Debue MR en charge du tourisme, Puisque jusqu’à 3.000 sentiers seraient déjà répertoriés, quand le balisage déjà dans les cartons serait enfin mis en place ? Celle-ci parle d’une réflexion toujours en cours, elle retient néanmoins l'idée de l'application.

"Une application idéale telle que vous l'évoquez devra bien sûr s'inscrire dans cette digitalisation à venir."

Dans la région, on pense inévitablement au Bois de la Houssière où l’afflux de promeneurs a déjà posé problème et provoque parfois des tensions.

0 Commentaires
79 vues

Sur le même sujet


Back to top