Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Un bâtiment historique pour loger confortablement des familles en situation précaire

Publié le 27 août 2021 à 15:59 - Mis à jour le 27 août 2021 à 16:00

Le fonds du logement des familles nombreuses de Wallonie œuvre aussi en partenariat avec les CPAS pour rénover et louer des logements. A Seneffe, c’est une première expérience qui prend forme, une belle bâtisse du 18ème siècle se voit complètement rénovée et aménagée dans le village de Feluy.  Trois appartements à loyers modérés sont pratiquement prêts à recevoir les locataires. Visite des lieux avec Nathalie Roland et Frédéric Paspont.

Ici, dans cet ancien presbytère longtemps inoccupé, une transformation en profondeur redonne tout son cachet au bâtiment tout en lui attribuant une fonction sociale essentielle. Redéfinition complète de l’intérieur, isolation, éradication de l’humidité et restauration de la façade, les travaux ont duré 1 an et demi pour environ 350.000 € subsidiés à 75% par la région wallonne. Le bien est cédé sur bail emphytéotique au fonds du logement des familles nombreuses.

« Le fonds du logement crée plus ou moins 40 logements par an. Ici on a fait un mandat de gestion de 3 ans. LE CPAS prend en charge la gestion locative. »

Le partenariat avec le CPAS n’est pas automatique mais lorsque la commune, propriétaire de l’endroit, a eu connaissance des possibilités que donne le mandat de gestion, le collège n’a pas hésité.

« Ca redonne tout son cachet au bâtiment et ce sera aussi la possibilité pour des gens de trouver d’autres solutions. »

En effet, même s’il ne s’agit pas ici de logements d’urgence, l’occupation est limitée par un bail d’un an renouvelable deux fois maximum.

« C’est donner la chance à tout le monde de se reconstruire et de redémarrer une vie décente. »

Un immeuble de cachet, des aménagements soignés et un environnement calme et vert, le bus et des commerces à proximité, la commune de Seneffe a fait le choix d’en donner l’accès à des familles défavorisées pour un loyer allant de 500 à 550 €.

« Les prémices du projet c’est 2014, ensuite le temps des démarches administratives et des travaux… »

A Feluy, le CPAS reversera environ 4/5ème des loyers reçus au maître d’œuvre à savoir le fonds du logement des familles nombreuses de Wallonie. Celui-ci gère ou possède à peu près 1500 logements sur la région.

0 Commentaires
272 vues
Back to top