Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Soignies : le musée du Vieux Cimetière ouvre ses portes

Publié le 26 juillet 2021 à 14:54

Géré par le Cercle d’histoire et d’archéologie du canton de Soignies, le musée du Vieux Cimetière à Soignies ouvrira ses portes ce dimanche. Il invite le visiteur à parcourir l’histoire de Soignies avec des objets datant d’il y a 350.000.000 d’années, de la formation de la pierre bleue donc, à nos jours.

Un écrin de verdure, le vieux cimetière désaffecté depuis 1890 ... La chapelle dont la partie remontant au XIIème siècle abrite depuis 1896 un musée dédié à l’histoire de Soignies. Si au premier regard le mot capharnaüm vous vient à l’esprit, détrompez-vous, il y a bien une logique dans son agencement.

« La première vitrine présente la création de la pierre bleue il y a 350 millions d’années avec quelques fossiles typiques » précise Florence Matteazzi, la conservatrice.

Le voyage vers le XXIème siècle se poursuit lentement, d’abord à coup de millions d’années.

« Il y a l’époque de Spiennes puis l’époque gallo-romaine et le Moyen Age » poursuit notre guide.

Les objets de l’époque gallo-romaine valent le détour : le site d’une villa et d’un balneum ont été fouillés par le Cercle d’histoire sonégien.

Le Moyen Age a laissé de nombreux témoignages souvent à caractère religieux. Parmi eux, la tombe de saint Vincent.

« C’est un cercueil en pierre blanche découvert au XIXème siècle dans la Collégiale.»

La découverte se poursuit avec bien sûr des vitrines dédiées à la tannerie, le travail de la pierre et le verre qui ont fait vivre Soignies. Quelques pièces insolites attisent notre curiosité : d’impressionnantes bottes de tanneurs ou ce tambour pour le tirage au sort des conscrits.

« Il y a énormément de petits bijoux qu’on ne trouve nulle part ailleurs, comme ce drapeau de 1830 ou cette Vierge à l’Enfant du XVIIème. »

Les bénévoles du cercle d’histoire se sont lancés dans une tâche qui semble titanesque : répertorier les milliers de pièces qui ne peuvent être exposées et renforcer l’organisation chronologique. Sans tuer l’âme du musée.

« On va garder un petit espace qui respecte l’esprit de ce grenier de grand-mère » tient à préciser la conservatrice du musée.

Le musée du Vieux Cimetière sera ouvert au public ce dimanche de 15 à 18 heures, ainsi que les deux premiers dimanches de septembre. Visite libre et gratuite.

E. Verhelle

0 Commentaires
478 vues
Back to top