Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Pompiers : la zone de secours investit dans de nouvelles casernes

Publié le 03 novembre 2021 à 19:51

Deux nouvelles casernes de pompier vont sortir de terre dans notre région. C’est ce qu’a décidé le Conseil de la zone de secours Hainaut-Centre. L’une sera basée à Binche, l’autre remplacera les postes de secours de Soignies et de Braine-le-Comte. Des investissements importants actés dans le budget 2022 de la zone. La deuxième du pays en taille avec des hommes et des femmes qui veillent sur plus de 500 000 habitants.

Très vétuste, la caserne des pompiers de Binche va donc être remplacée par un nouveau bâtiment. Un poste de secours qui sera implanté à Waudrez. Un aboutissement important pour le personnel mais aussi évidemment pour la population protégée.

«Il y a eu un vote qui prévoit un budget pour l’acquisition du terrain, les honoraires d’architectes et la construction du bâtiment », explique Laurent Devin, Bourgmestre de Binche. « Le tout avoisine les 6 200 000 euros ». 

Une nouvelle caserne pour remplacer celles de Soignies et de Braine-le-Comte

Une nouvelle caserne sera également construite pour assurer la protection des villes de Braine-le-Comte et de Soignies. Et ce en remplacement des deux casernes actuelles, vétustes également et distantes de seulement 5km. Une localisation peu stratégique. La nouvelle construction sera plus centrale. Un redéploiement issu d’une analyse des risques menée par la zone de secours. Comme l’explique Fabienne Winckel, Bourgmestre de Soignies : « L’analyse de risques démontre qu’implanter une caserne au milieu de cette zone, de ces deux villes est intéressant. Evidemment, cette nouvelle caserne couvrira également d’autres entités comme Enghien ou Ecaussinnes. L’important est d’avoir une réponse efficace quand il y a un problème de sécurité ».

La zone de secours sera enfin propriétaires de ses casernes

En parallèle de la construction de ces deux nouvelles casernes, la zone va également créer un centre logistique afin de centraliser certains matériels aujourd’hui dispersés aux quatre coins de son territoire. La zone qui va aussi, enfin, devenir propriétaire des casernes qu’elle louait jusqu’à présent aux communes.

« C’est mieux car le coût de l’emprunt pour l’acquisition des casernes sera moins élevé que les locations. Plus on terme pour l’acquisition plus on perd de l’argent. C’est la même chose quand vous louez une maison ou que vous l’achetez. C’est beaucoup mieux de devenir propriétaire. Ce qui est vrai pour tout le monde est vrai aussi pour la zone de secours », justifie Eric Thiébaut, Bourgmestre d’Hensies et président de la zone de secours Hainaut-Centre.

En dehors de ces investissements immobiliers, la zone de secours a également prévu l’acquisition de plusieurs nouveaux véhicules ainsi que des tenues de feu pour le personnel. Des décisions prises à l’unanimité.

A. Laurent

 

0 Commentaires
43 vues

Sur le même sujet


Back to top