Aller au contenu principal

 logo Vivre ici       chaines                              

Petit Roeulx-Lez-Nivelles : un subside européen pour agrandir l'école

Publié le 01 août 2022 à 15:37

Dans le cadre du Plan de Relance et de Résilience lancé par la Commission européenne, la commune de Seneffe a reçu une subvention de 157.000 euros. Ils permettront de financer une petite partie de la construction d’une annexe à l’école communale de Petit-Roeulx-Lez-Nivelles. Une bonne nouvelle pour l’établissement scolaire trop à l’étroit dans ses murs.

Relancer l’économie, favoriser la transition énergétique, c’est le but du Plan de relance européen.

La Fédération Wallonie-Bruxelles a accepté le dossier seneffois de construction d’une annexe à l’école communale.

« L'école de Petit-Roeulx s'est sérieusement agrandie en terme de population et le nombre de classes actuellement n'est plus n'est plus assez conséquent », confie Muriel Donnay, Echevine de l’Enseignement. 

L’école compte 6 classes de primaire et 3 de maternelle. A défaut de pouvoir pousser les murs, il a fallu trouver des solutions provisoires.

« Elles sont toutes occupées, bien évidemment. La configuration est un peu particulière à l'intérieur et pas toujours propice à de bons apprentissages », déplore l’Echevine. « On avait dû déjà s’étendre en achetant la petite maison qui est là derrière. Et puis nous avons dû également libérer l'étage parce que le poids de deux classes était trop important pour une maison. Et on a dû donc recaser une classe dans un conteneur que nous avons placé ici, dans la cour des maternelles. »

L’annexe sera construite à deux pas de l’école, sur un terrain cédé par un promoteur à titre de charge d’urbanisme. Le bâtiment n’aura pas qu’une vocation scolaire.

« Trois nouvelles classes et surtout un réfectoire et une salle de gym,  des sanitaires, bien évidemment, des vestiaires, des locaux techniques. Un espace polyvalent très important pour les habitants de Petit-Roeulx parce qu'il n'y en a pas. »

La subvention européenne de 157.000 euros ne couvre qu’une partie de la construction estimée à 1.630.000 euros et pour en bénéficier, il faudra faire vite.

« Là, on a en fait des délais qui nous sont imposés et donc la réception doit se faire dans le second semestre 2026. Le service travaux veut être vraiment à pied d'œuvre." 

Un dossier pour la rénovation de l’école de Familleureux a aussi été déposé mais la Fédération Wallonie-Bruxelles ne l’a pas retenu.

0 Commentaires
28 vues

Sur le même sujet


Back to top