Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Horrues : les petits découvrent le ping

Publié le 24 août 2022 à 09:26

Le tennis de table est un sport qui a connu un bel essor chez nous grâce aux performances de Jean-Michel Saive. Mais même si le champion a rangé sa palette, le ping-pong, comme l’on dit, reste très populaire et accessible. A Horrues, par exemple, le club « Palette Neufvilles Senne » propose cette semaine un stage d’initiation aux plus jeunes. L’occasion d’apprendre les premiers gestes qui mèneront peut-être les plus doués au plus haut échelon de la compétition nationale.

Avant d’arriver à ce niveau de dextérité, il faudra de nombreuses heures de travail, de sueur et de plaisir. C’est qu’au club horrutois, qui compte 120 affiliés, même si joue au top de la compétition nationale, les tables sont aussi à la disposition de ceux qui pratiquent le sport en mode détente.

« En psychomotricité à partir de quatre ans », précise Fabien Petit, le président. « On a des vétérans qui ont plus de septante ans. On passe par toutes les catégories d'âges et tous les niveaux. On peut très bien faire du tennis de table en loisir. « Je viens pour mon plaisir, pour ma santé, je pratiquer un sport ou je décide de faire de la compétition ». A ce moment-là. Chaque enfant, chaque participant trouve en fonction de son niveau une division qui lui convient."

Mais la fierté du club sonégien, ce sont ses dames. Dans leurs rangs, deux pongistes du top 20 national dans une équipe qui joue la tête du championnat.

« Nos dames jouent en Super division depuis six ans. La Super division, c'est le plus haut niveau en Belgique. Donc c'est une grande fierté. L'année passée, nous nous sommes terminé quatrième équipe du championnat. Nous avons aussi des équipes dames dans toutes les divisions jusqu’en provinciales. »

Et chez les messieurs, on se félicite d’une montée en Nationale 3 et de la présence d’équipes à tous les niveaux en provinciales.

De quoi donner l’envie de performer aux 26 jeunes stagiaires qui pour la plupart découvraient le tennis de table.

Les plus petits approchent le ping par des exercices de psychomotricité.

 "Effectivement, on développe les premiers éléments moteurs spécifiques au tennis de table. Donc ça sera le fait de savoir comment lancer une balle avec sa mauvaise main, tenir correctement une raquette, apprendre à se déplacer de la gauche à la droite, de la droite vers la gauche. C'est également apprendre les règles du tennis de table. Au fur et à mesure, on va avoir plus de nouveaux coups techniques que sont les contre-attaques et autres lifts. »

 Et ceux qui y prennent goût pourront bénéficier des conseils des 5 entraineurs du club qui les conduiront -s’ils le souhaitent- vers les championnats provinciaux ou nationaux.

 

0 Commentaires
339 vues

Sur le même sujet


Back to top