Aller au contenu principal

 logo Vivre ici       chaines                              

Carnavals : le Gouverneur face à l'incertitude

Publié le 14 janvier 2022 à 18:35 - Mis à jour le 14 janvier 2022 à 16:55

Si à La Louvière les tambours ne resonneront pas en février quant sera-t-il ailleurs et surtout en mars. Nous avons posé la question au Gouverneur du Hainaut. Une question du folklore qui s’invite chaque semaine dans les discussions qu’il mène avec les bourgmestres. Et si cette année, l’option carnavalesque n’est pas complètement exclue, elle sera assurément très compliquée.

Première certitude, la situation de 2022 n’a rien avoir avec celle de 2021. Ni de 2020. Aujourd’hui, une petite fenêtre s’entrouvre pour que des événements de plus ou moins grande ampleur puisse avoir lieu.  Néanmoins, impossible aujourd’hui de savoir quelles seront les règles en vigueur dans les prochaines semaines.

Si la situation en mars sera donc assurément différente de celle d’aujourd’hui. Il y a très peu de chances que toutes règles aient complétement disparus. Celles qui resteront seront-elles compatibles avec un carnaval. C’est aux autorités communales et aux organisateurs de décidé mais pour le Gouverneur si c’est possible, ce sera néanmoins très compliqué.

Reste à éviter une cacophonie entre les différents carnavals. On le voit ces derniers jours des décisions différentes sont prises. Mais là le gouverneur renvoie la balle à l’autonomie décisionnelle communale. En rappelant néanmoins que si des organisations sont possibles, elles devront se dérouler en suivant les règles en vigueur. Tommy Leclercq y veillera.

A. Laurent

 

 

 

 

 

0 Commentaires
160 vues

Sur le même sujet


Back to top