Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Egypte éternellement imaginée

Publié le 23 septembre 2022 à 15:25

L’égyptomanie touche aussi les égyptologues mais personne n’est à l’abri d’une vague dont Mariemont se fait la figure de proue. A l’heure du centenaire de la découverte de la tombe de Toutânkhamon et du bi-centenaire du décodage des hiéroglyphes par Champollion, le musée ouvre sa nouvelle exposition, Egypte éternelle passion. La fascination pour cette incroyable civilisation ne semble pas près de s’arrêter, Nathalie Roland et Charles Sauvage.

Isis, Anubis Cléopâtre, Néfertiti ou le fameux Toutânkhamon, la connaissance de ces personnages est partielle souvent, mais leur reconnaissance est universelle. La civilisation égyptienne disparaissait voilà plus de 2000 ans et pourtant, elle nous touche encore aujourd’hui. 20 siècles de fascination pour son histoire, son décorum et son mystère. Une fascination mise en scène au musée royal de Mariemont dans la nouvelle exposition EGYPTE ETERNELLE PASSION.

Egyptologue à Mariemont depuis plus de 12 ans, le commissaire de l’exposition se revendique aussi égyptomaniaque. Il avait déjà initié une exposition autour du film « Stargate ». Aujourd’hui, son propos est plus vaste, il veut par cette exposition parcourir tous les chemins qui ramènent à l’Egypte antique, BD, cinéma et jeux vidéo compris. D’évidence, il désire faire vibrer en nous la corde de l’égyptomanie.

Ces œuvres sont très nombreuses, parfois signées d’artistes tout à fait contemporains. 250 témoins de l’éternelle passion qui feront évoluer l’exposition puisqu’elle changera de visage 4 fois d’ici le 16 avril.  

0 Commentaires
283 vues

Sur le même sujet


Back to top