Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Horrues : des élèves de La Réunion en Erasmus+

Publié le 19 septembre 2022 à 16:39

Depuis 2015, l’Espis, établissement d’enseignement spécialisé sonégien, propose à ses élèves un programme de mobilité qui leur permet de partir pour un voyage d’études sur l’île de La Réunion. Et, pour la première, cet échange se déroule dans le sens inverse. 5 étudiants de la Réunion sont venus découvrir notre pays et apprendre les techniques professionnelles en matière d’horticulture. Un échange qui entre dans le cadre du programme Erasmus +. Audrey Decroës et Charles Sauvage.

 

Développer l'identité européenne, partir à la découverte et acquérir de nouveaux savoirs sont les objectifs majeurs du programme Erasmus Plus. Une liste à laquelle viennent s'ajouter trois autres valeurs développées en ce moment à Horrues.

« La sociabilisation, l'inclusion et l'autonomie, puisque ça leur a permis du coup de voir autre chose et de se débrouiller eux-mêmes » explique Audrey Grondin, l’accompagnatrice réunionnaise du Lycée Agricole de Saint-Paul

En effet, pour la première fois, l’Eepsis, établissement d'enseignement spécialisé accueille cinq étudiants en situation de handicap issus du Lycée Agricole de Saint-Paul à La Réunion. Échange de bons procédés, puisque depuis plusieurs années, l'école horrutoise envoie des élèves sur l'île en Erasmus. Cette fois, ce sont les Réunionnais qui ont fait le voyage. Une expérience des plus enrichissantes où l'on apprend, où l'on échange et surtout où l'on passe outre les différences.

« Nous avons encore un élève qui a participé à un voyage l'année passée à la Réunion et donc il avait déjà pu rencontrer quelques étudiants. Il a été certainement un lien au sein de la classe. C'est leur métier. On sent vraiment qu’ils sont pris par leur métier » expose le responsable du projet à l’Eepsis, Olivier Mayné.

Ce métier, c'est l'horticulture. Entre la Belgique et la Réunion, il y a bien évidemment de nombreuses différences. Mais, entre la fierté des élèves de l’Eepsis de partager leurs savoirs et celle des étudiants réunionnais de découvrir ce tout nouvel environnement, l'expérience est d'ores et déjà une réussite.

Après un peu plus d'une semaine en Belgique, les étudiants se sont donc très bien adaptés à notre région. Les gestes professionnels d'abord, mais aussi les découvertes culinaires et culturelles. Tout est réuni pour que l'ensemble des objectifs soient atteints. À mi-parcours, les accompagnants ont déjà noté des changements dans le chef de leurs étudiants.

« C'est vrai qu'au début, ils étaient un peu réticents. Mais là, on voit vraiment un grand changement et ils sont vraiment de plus en plus autonomes » conclut l’accompagnatrice réunionnaise.

À leur retour, c'est Erasmus qualifiant au niveau professionnel marquera les capacités décuplées de ces élèves, en matière d'adaptation notamment. Un plus indéniable pour eux. Pas étonnant donc que ce type d'échanges se multiplient entre établissements d'enseignement spécialisé. D'ici quelques jours, ce seront d'ailleurs des Normands qui viendront s'initier aux techniques horticoles belges dans la commune de Soignies et en février prochain, de nouveaux élèves de l'Eepsis s'envoleront pour la Réunion.

0 Commentaires
345 vues
Back to top