Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Bois-du-Luc : les enfants ramassent les déchets

Publié le 24 septembre 2021 à 14:32

L'opération Be wapp a été lancée ce 23 septembre. Son objectif : un grand nettoyage de la Wallonie. Pour cette 7e édition, le nombre de bénévoles prêts à se salir les mains a véritablement explosé. Dans le quartier de Bois du Luc, ce sont toutes les forces vives qui se sont associées sous l'impulsion de l'asbl Le Gabos, le groupe d'animation culturelle de Bois du Luc. Les premiers volontaires étaient à pied d'œuvre ce matin dans les rues du quartier. Il s'agissait d'une petite centaine d'écoliers. Audrey Decroës et Charles Sauvages les ont suivis dans leur chasse aux déchets.

Be wapp

« Alors on a trouvé du plastique, des canettes, du papier, du carton, beaucoup de mégots et même un couteau. » des élèves témoignent.

En ce vendredi matin, les élèves de l'école de Bois du Luc étaient aux aguets. Pas question de laisser derrière eux le moindre déchet. Prenant leur mission très au sérieux souvent choqué par leur trouvaille. C'est la quatrième fois que l'école participe à l'opération de nettoyage à l'appel du Gabos en collaboration avec le musée de la mine et du développement durable, une belle synergie pour un objectif essentiel.

Be wapp

« Ce projet a pour but de sensibiliser les habitants sur le ramassage des déchets. On travaille beaucoup et fermement pour faire de ce quartier un endroit plus propre, Bois-du-Luc Cité propre. » explique Pina Fragapane de l’asbl Gabos.

L'opération se déroule sur deux jours ce vendredi et dimanche puisque des nombreuses associations vont se joindre au grand nettoyage. Patro, Cecom, maison de quartier, papa maman solidaire autant de bénévoles nécessaires étant donné la réalité du terrain. 

« Nous sommes confrontés à énormément de dépôts sauvages non seulement des déchets de construction vu que les habitations sont en cours de rénovation mais aussi des citoyens qui déposent des déchets un peu partout. » ajoute Pina Fragapane.

Et ça les enfants l'ont bien observé. Munis de leur sac, ils savent ce qu'ils ont à faire. Ils trient sacs bleus, sacs blancs. Les gestes sont bien intégrés, d'ores et déjà conscients des problèmes que ces déchets entrainent.

Be wapp

« Les gens ne se rendent pas compte des dégâts que tous ces déchets font. Ce n’est vraiment pas cool. Ça pollue la Terre, la tue et, au final, nous n’aurons plus d’oxygène et donc nous ne serons plus là. » concluent les écoliers.

Des écoliers qui nous font la leçon, qui ramassent les déchets, qui trient, un très bel exemple à suivre.

Audrey Decroës

0 Commentaires
382 vues

Sur le même sujet


Back to top