Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Ressourcement contre le cancer

Publié le 27 septembre 2022 à 15:41

Le joli Clos s’est installé dans l’ancienne maison des Sœurs du Service de Marie, sur le site de l’hôpital de Jolimont. Un joli nom pour un nouveau service dédié aux patients atteints d’un cancer. La maison de ressourcement fonctionne depuis le 31 mai dernier mais sera officiellement inaugurée ce jeudi. Nathalie Roland et Nicolas Spada sont allés à la découverte du lieu et de la philosophie qui l’anime.

Nul n’a jamais autant besoin de puiser dans ses ressources que celui qui fait face au cancer. Car le chemin peut être long vers la guérison. La maison de ressourcement joli-clos a justement été aménagée pour offrir aux patients ambulants la possibilité de sortir du cercle des soins hospitaliers pour entrer dans la sphère des soins de bien-être mais aussi celle de l’échange et du partage. 

" Il y a notamment des ateliers de sophrologie, du raïki, nous avons récemment fait de la confitiure. Nous allons bientôt lancer un atelier yoga et aussi mettre en place des ateliers cuisine où un chef et une diététicienne donneront des idées de recettes pour les patients en chimio-thérapie"

Mais encore les soins esthétiques, le massage classique ou l’hypnose. C’est au prix ridicule de 2€ que les patients peuvent accéder aux multiples propositions du Joli-Clos.

De l’ancienne communauté, les actuels gestionnaires ont gardé beaucoup de meubles et des dons sont venus compléter le mobilier. Résultat, un air de foyer familial et une ambiance qui d’emblée met à l’aise.

"La fondation contre le cancer a déjà 24 maisons de ressourcement et ils nous ont donné des conseils pour mener au mieux le projet. La cote part est une simple participation pour que nous puissions acheter des biscuits, des boissons, un peu de matériel."

"Nous devons suivre des traitements agressifs pour le corps. Alors, même si le personnel soignant est très soutenant, j'ai éprouvé le besoin de venir ici. J'ai participé à des ateliers, notamment un atelier où on apprend le maquillage car il faut prendre soin de son image, on change, on ne se reconnait plus."

Pour l’instant, le Joli Clos fonctionne deux jours par semaine, mais passera bientôt à trois. Les soins et les ateliers sont dispensés grâce à des professionnels volontaires. Deux quart-temps ont été créé pour les coordinateurs. La fondation contre le cancer a soutenu son lancement mais un projet a été remis pour recevoir d’autres subsides.  Quant aux sœurs qui approuvent l’, elles sont toujours propriétaires du bâtiment. A l’avenir, celui-ci pourrait entrer dans le giron de l’hôpital de Jolimont.

0 Commentaires
291 vues
Back to top