Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Futsal D2 : La RAAL Futsal – BSEP Morlanwelz 1-2

Publié le 25 octobre 2021 à 18:30 - Mis à jour le 25 octobre 2021 à 16:48

En futsal, l'affiche de vendredi était certainement le derby entre La RAAL Futsal et le BSEP Morlanwelz en D2. Les deux équipes ont eu du mal à rentrer dans ce championnat et ne comptent qu'une seule victoire à leur compteur. Les supporters ont eu du spectacle, les occasions ont été nombreuses et il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir le marquoir évoluer.

On a eu droit à une première période très offensive dans ce derby entre deux équipes qui se connaissent très bien. Les contre-attaque se succèdent pour Morlanwelz mais un homme est toujours au travers du chemin des joueurs de Rosario Persichetti : Gil Claus.

Le portier Louviérois semble imbattable. Pour son deuxième match avec ses nouvelles couleurs, l'ancien joueur de Chatelet a déjà trouvé sa place : "On s'est quitté de commun accord et ici, j'ai trouvé un bon club avec de l'ambition. Je m'y sens bien et c'est le principal". 

Pour l'entraîneur de Morlanwelz, Rosario Persichetti : "C'est le meilleur homme sur le terrain en première mi-temps. Ce que j'ai dit à mes hommes, c'est la finition qui manque. Mais dans l'ensemble c'était positif en 1ère mi-temps."

Privés de leur buteur Johnny Van Melkebeke, les loups ont également du mal à trouver la faille et c'est donc sur un nul blanc que les deux équipes rentrent au vestiaire.

Abdou Dendane, entraîneur de la RAAL Futsal : "Je les motive et leur dis que le match est pour nous. On a eu pas mal d'occasions dans le dos."

En seconde mi-temps, Maxime Hecque lance parfaitement Anthony Menfroid. Le contrôle poitrine est parfait, la finition aussi. C'est 1-0 pour les visités après 24 minutes de jeu, la salle exulte. Morlanwelz accuse légèrement le coup mais profite d'une nouvelle faute de la Raal.

Zakaria Akatouf se charge de botter le coup franc. Celui qui joue également pour Hoboken égalise : c'est un partout :"Quand je peux aider l'équipe et que je ne joue pas de l'autre côté, je viens sans hésiter."

« Je m'entraîne aussi pendant la semaine. Je ne vais pas dire renfort de luxe. Quand je viens c'est pour donner le maximum de moi-même. C'était un très beau match, je suis très content de l'équipe". 

Quelques minutes plus tard, le numéro 39 visiteurs décidemment intenable chipe la balle à Stefano Lippolis. Il trouve Giovanni Canaris qui décide d'y aller en solo pour doubler la mise pour Morlanwelz.

La Raal tente ensuite le tout pour le tout avec un gardien volant mais les Loups n'arrivent pas à trouver le chemin des filets, c'est donc sur le score de 1-2 que les deux équipes se quittent.Une victoire importantissime pour Morlanwelz qui plonge la Raal dans le doute.

"Une fois qu'ils reviennent à 1-1, explique l'entraîneur des verts, l'envie change de camp. Et ils reviennent à 1-2 et on essaie de revenir avec un gardien volant mais leur gardien a été tout chercher. "

"Un derby comme on dit, ça ne se joue pas, ça se gagne, confie Rosario Persichetti l'entraîneur de Morlanwelz. Aujourd'hui ça a tourné pour nous, contre Manage c'était pour eux. Aujourd'hui, on peut se réjouir de cette victoire".

C.Debue

 

 

0 Commentaires
217 vues
Back to top