Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

De Saint-Vaast à Toutankhamon

Publié le 20 octobre 2021 à 17:20 - Mis à jour le 20 octobre 2021 à 16:34

Les expositions se suivent au Musée Royal de Mariemont. Dans un mois s’ouvrira le Mystère Mithra, au printemps, une autre sera consacrée aux femmes chinoises, enfin, en septembre 2022, l’Egypte reprendra la place d’honneur avec une exposition qui mettra notamment à l’honneur un sculpteur de la région. Nathalie Roland et Didier Devos nous en disent plus.

Dans un peu moins d’un an, une exposition Egypte, éternelle passion s’ouvrira au musée Royal de Mariemont. Elle mettra en scène cette civilisation mythique et l’intérêt, voire la passion qu’elle suscite encore au 21ème siècle.

"Nous fêterons le centenaire de la découverte de la tombe de Toutankhamon. Cette fascination pour l'Egypte, elle existe en occident."

Cette passion pour l’Egypte, des artistes la traduisent dans leurs œuvres.  C’est le cas de Richard Gilmont de St Vaast qui avait justement envie de faire don de quelques sculptures au musée.  Notamment une tête du fameux Toutankhamon.

"C'était des pièces tout à fait pertinentes pour cette exposition et qui également pourront être exploitées au sein des collections."

Ces trois pièces sont d’autant plus précieuses pour le musée qu’elles serviront de guide pour les visiteurs non voyants.  Celles-ci sont suffisamment grandes et moins fragiles surtout.

"Les pièces offrent une alternance entre des zones plus polies, lisses, et des zones plus granuleuses. Les déficients visuels pourront les toucher et comprendre la coiffe du pharaon par exemple."

Les trois œuvres de Gilmont seront présentées différemment bien sûr, en outre, d’autres artistes contemporains passionnés d’Egypte seront également à l’honneur dans la future exposition. Au milieu des nombreuses pièces authentiques et d’origine que possède le musée de Mariemont.

N. Roland

0 Commentaires
138 vues
Back to top