Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

La Louvière : le CHU Tivoli se transforme

Publié le 11 mai 2021 à 19:59 - Mis à jour le 11 mai 2021 à 20:07

Impossible à ignorer si vous êtes passé récemment à proximité du CHU Tivoli, l’hôpital est entré dans une profonde phase de rénovation et d’extension. Un processus débuté il y a plusieurs années et dont les premières concrétisations vont aboutir dans les semaines qui viennent. Une mutation qui va changer le visage de l’hôpital louviérois. Tout profit pour les patients mais aussi le personnel, de plus en plus à l’étroit dans le bâtiment historique en fonction depuis 1976.

Dans quelques semaines, avant la trêve estivale, le service de pédiatrie va connaitre une petite révolution en intégrant la flambant neuve polyclinique de l’enfant. Un bâtiment pensé et conçu autour de la prise en charge des plus petits.

"Sortir l'enfant dans un batiment dédié, ça va contribuer à réduire son stress par rapport à sa prise en charge. Et des enfants ne sont pas malade mais viennent en consultation, pour des vaccins, des suivis et le fait d'être à l'extérieur de l'hôpital ça les aide vraiment. Le batiment est également consacré à tout ce qui est ambulatoire et les consultations de pédopsychiatrie où il n'y pas d'intérêt à être dans un hôpital" - Pietro Scillia, directeur médical du CHU Tivoli

Le CHU Tivoli se transforme

A quelques dizaines de mètres de là, c’est un chantier plus discret qui lui aussi se termine. Avec le cancéropôle le CHU Tivoli va pouvoir dans un même espace réunir l’ensemble des services et des compétences liés à la prise en charge des patients atteint d’un cancer, du traitement de radiothérapie jusqu’aux consultations paramédicales ou de bien-être. Un site unique pensé pour faciliter le parcours de soin des patients mais aussi le travail du personnel.

"C'est extrêmement important d'avoir le flux le plus simple et le plus linéaire pour le patient. Il y aura également un parking dédié pour ces patients. Tout est fait pour que ce soit facile pour les patients. Des patients qui sont souvent affaiblis" Xavier Beguin, directeur des Infrastructures du CHU Tivoli.

Le cancéropôle pourra aussi profiter de deux nouveaux bunkers, des structures dotées de murs de 2m d’épaisseur qui abriteront des équipements de dernière génération pour le traitement des cancers. Une avancée majeure pour l’hôpital dont l’unique bunker actuel est congestionné avec l’accueil de 500 patients par an.

Un chantier du cancéropôle qui sera terminé après l’été, en octobre 2021. Et à l’horizon 2024, le CHU Tivoli entrera dans une nouvelle dimension. L’hôpital sera alors doté d’une toute nouvelle aile. L’aile cœur du Hainaut. Urgences, laboratoires, quartier opératoire et nouvelles unités d’hospitalisation. Un chantier d’envergure dont les fondations sont en cours.

Le CHU Tivoli se transforme

A terme l’hôpital sera notamment doté du plus grand service d’urgence de Wallonie. Un chantier complexe car il doit cohabiter avec le reste de l’activité hospitalière. Les nuisances sont donc limitées au maximum même si elles ne sont pas tout à fait inexistantes.

"Pour l'instant, les murs sont de plus en plus étroits et il faudra un peu souffrir pour avoir un confort dans un très court laps de temps. Un confort supplémentaire pour le personnel et les patients" - Jean-Claude Dormont, directeur général du CHU Tivoli.

D’ici trois ans, le CHU Tivoli aura donc changé de visage. Mais cette transformation ne s’arrêtera pas là. L’hôpital a encore d’autres projets dans ses cartons. Alors qu’en coulisses, les discussions se poursuivent autour de la création du réseau hospitalier qui doit rapprocher plusieurs acteurs majeurs de la santé de notre région.

A. Laurent

0 Commentaires
2689 vues

Sur le même sujet


Back to top