Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Running : l'Ekiden de Soignies

Publié le 09 mai 2022 à 18:45 - Mis à jour le 09 mai 2022 à 14:48

Ciel bleu, soleil flamboyant, 200 joggeurs, 35 équipes, l’Ekiden du CPAS de Soignies a connu un joli succès samedi. Ce marathon sous forme de relais effectuait son retour dans le calendrier du challenge de la ville de Soignies,après 2 ans de Covid.

Top départ pour les 35 équipes de l’ Ekiden à Soignies. Cette compétition locale a accueilli 200 participants. C’est avant tout un grand rassemblement de copains. Ici on court en équipe, sous forme de relais…

« Il faut être six ! » signale Pascal du Theodo Kempo. « Le premier doit faire 6km, le deuxième 9km, le troisième 6, le quatrième 9 et les deux suivants encore 6 ce qui fait un total de 42 km. »

Des groupes de garçons, des groupes de filles et des groupes mixtes. L’objectif est d’arriver à une distance cumulée de 42 km. Autre originalité, le passage des coureurs dans la résidence Les Cayoteux sous le regard amusé des pensionnaires. Cette idée c’est celle d’Eddy Dupont …l’Ekiden en plus d’être une course pour les participants, c’en est une aussi pour les organisateurs…

« Non seulement, j’ouvre la course en vélo, mais à un moment donné je vais quand même faire deux relais dans une équipe donc deux fois trois kilomètres avant de terminer la cours à vélo. L’idée est d’organiser une course à pied pour générer de l’argent er générer d’autres activités en interne au sein du CPAS. Comme j’ai un passé de coureur et d’organisateur, j’ai pensé à l’idée de l’Ekiden qui a comme valeur ajoutée d’amener un côté team-building, esprit d’équipe alors qu’en course à pied c’est souvent par définition un effort individuel. » 

Dès les premiers mètres, le triathlète Anton Arnold fait la différence. Ses poursuivants ne le reverront plus. L’équipe des « Loustiques », avec également Hélène Quiniet, a remporté l’épreuve haut la main en 2h et 48 minutes….

« Je me suis retrouvé assez vite avec Eddy qui ouvre la course à vélo. J’ai couru hier soir. J’étais  à mon rythme, pas trop à fond non plus. Il y a encore les autres qui doivent marquer le coup. »

Les prochains objectifs d’Anton  ?

L’Iron Man 70.3 d’Andorre pour tenter de me qualifier pour les championnats du monde.

Certains sont là pour s’entraîner, d’autres pour se faire plaisir car l’Ekiden de Soignies c’est avant tout une ambiance…

0 Commentaires
424 vues
Back to top