Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Le Roeulx à l’heure irlandaise avec le Faolan Irish Trad Fest

Publié le 24 octobre 2021 à 11:01

Le Roeulx s’est mise à l’heure irlandaise samedi pour un premier festival dédié au moine Feuillien, lui-même originaire d’Irlande. Au programme de cette journée, des contes, des conférences sur ce personnage emblématique de la cité rhodienne mais aussi de la musique. Pour l’occasion, les caves de la brasserie Saint-Feuillien avaient pris des airs de pub irlandais !

 La musique est indissociable de la culture irlandaise. Pour l’initiateur de ce festival, il était important qu’elle occupe une place centrale, qu’elle se vive comme là-bas. Objectif atteint ! ici, des musiciens, professionnels ou non assurent l’ambiance avant les concerts du soir. Le dépaysement est total !

« Il y a cette bonne ambiance qu’on retrouve en Irlande, dans la plupart des sessions irlandaises partout dans le monde. Ce qu’on voit ici, c’est comme là-bas ! Les gens écoutent attentivement, les musiciens se rencontrent. Il y a des connexions qui se font, des groupes qui se créent. », nous explique un musicien.

« Le répertoire est énorme ! Et donc, on connait ou on ne connait pas. Il y en a un qui lance un morceau, les autres se joignent à lui. Il enchaine avec un autre morceau et c’est reparti ! Cela dure des heures, des nuits ! », poursuit une autre musicienne.

« J’avais envie de créer une ambiance de pub irlandais dans une brasserie de bières belges. Je trouve que la musique irlandaise et la bière belge vont très bien ensemble. Surtout quand cette bière porte le nom d’un saint irlandais, le lien est justifié ! L’idée est d’avoir beaucoup de musiciens qui crée une ambiance de danse et de joie comme on a dans un bar irlandais mais ici, au Roeulx. », nous confie Ronan Healy, co-organisateur du Faolan Irish Trad Fest.

 A l’origine de cet événement, il y a ce lien entre l’Irlande et la Ville du Roeulx à travers le moine irlandais Feuillien. Des conférences sur l’histoire de ce personnage, des contes celtiques, des concerts ou encore de la danse étaient aussi au programme de cette journée. Toutes les activités ont très vite affiché complet.

« On aurait pu vendre trois fois les places qu’on avait ! Avec le Covid, on était obligé de réduire la jauge mais on est très content d’avoir pu vendre toutes ces places. Pour l’avenir, c’est bien de voir que cela marche et que cela va continuer ! », conclut Ronan Healy, co-organisateur du Faolan Irish Trad Fest.

Organisé en collaboration avec le centre culturel local et soutenu par l’ambassade d’Irlande en Belgique, le Faolan Irish Trad Fest n’a pas manqué son départ et pourrait vivre une deuxième édition l’an prochain.

M. Pintus

0 Commentaires
574 vues
Back to top