Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Braine-le-Comte : les colis en route vers l'Ukraine

Publié le 10 mars 2022 à 16:06

Les dons des Brainois en faveur des Ukrainiens sont bien en route vers l’Est. Ce matin, deux remorques sont parties de Braine-le-Comte en direction du Heysel où sont centralisés les biens récoltés. Une de nos équipes a suivi les 4 ambassadeurs de la solidarité brainoise.

Neuf heures du matin, c’est l’heure du départ devant la caserne des pompiers où ont été stockés, triés, empaquetés les biens offerts par les Brainois. Deux remorques chargées à ras bord, soit quelque 10m³ prennent la route du Palais 11 au Heysel. Dans l’immense hall, une file pour chaque type de colis : alimentation, vêtements (hommes, femmes ou enfants) matériel médical, produit d’hygiène, produit pour bébé, jouets etc. Très vite les caisses sont placées sur les palettes ad hoc par les volontaires brainois.

« Ces gens n'ont plus rien. Nous sommes au XXIᵉ siècle et on vit encore une misère comme ça et dit toujours que ça peut nous arriver à nous. Je pense que vous serez aussi heureux de voir des gens se mobiliser », expose Patrick, un bénévole.

« On a parfois une courte mémoire. A l'heure actuelle, on nous devient trop individualiste et donc il faudrait que les gens se souviennent qu’eux aussi pourraient être dans la même situation », enchaîne Joël Van Holder, un autre bénévole.

D’autres colis attendent encore d’être embarqués à la caserne. Et de nouveaux dons sont encore attendus pour répondre à des besoins plus précis.

« Et l'objectif maintenant, c'est vraiment de continuer cette solidarité en impliquant encore plus les commerçants brainois, développe André –Paul Coppens, l’échevin de la Solidarité. On est en train de prendre contact avec eux pour voir justement quels sont les besoins ici au centre et ce qu'on peut leur apporter.»

Dans une seconde phase, la solidarité passera par l’accueil des réfugiés qui sera aussi coordonné par la Ville.

« On a déjà toute une série de personnes qui ont répondu positivement, je pense qu'on doit être à peu près une quarantaine de familles qui sont OK pour pouvoir accueillir. Hier, nous avons une réunion également pour cette organisation. On a fait des appels pour avoir des traducteurs. Il y a tout, tout, tout le système qui est en train de se mettre en place. »

Au palais 11, plusieurs centaines de voitures ou camionnettes déposent chaque jour des dons. La première étape d’un chemin qui sera encore long.

« On est en train de trier, placer sur la palette, charger dans la camionnette et envoyer vers l'Ukraine. Vers l'Ukraine, ça veut dire dans les quatre villes principales, juste après la frontière polonaise. Après les chargements de camions sur place, des volontaires vont distribuer tous les produits plus loin en Ukraine pour donner l'aide à l'armée et à ceux qu sont restés sur place», précise Sergiy Lytvyn, coordinateur des opérations au palais 11.

Pour les citoyens (brainois ou non) qui se demandent comment agir efficacement, le site de la Ville présente une page très complète sur les différentes façons de manifester sa solidarité.

0 Commentaires
177 vues

Sur le même sujet


Back to top