Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Futsal D2 Union Belge : Young'z Manage - Besiktas Gent

Publié le 18 octobre 2021 à 13:46

En D2 de futsal à l’Union Belge, le Youngz Manage a infligé au Besiktas Gent sa première défaite de la saison et avec la manière ! Les hommes de Marco Carnoli ont largement pris le dessus sur les leaders du championnat qui n’ont jamais fait illusion. Résumé et analyse du match : Gael Brunin et Nicolas Spada. 

Le Youngz Manage a sorti un véritable match référence vendredi soir face au leader invaincu du championnat, le Besiktas Gent !

Après deux défaites logiques, les hommes de Marco Carnoli se devaient de relever la tête en prouvant au passage qu’ils pouvaient retrouver un futsal pétillant et efficace à la fois, et c’est exactement ce que les manageois ont fait. Le Youngz a notamment livré une première période de toute beauté : concentration, saine agressivité, efficacité et sens du collectif ; Manage n’a quasiment commis aucune erreur.

Les chiffres à la pause en disaient d’ailleurs beaucoup sur les échanges : 5 buts à 1. Gand n’a pu que constater les dégâts alors que côté manageois, tous les joueurs se sont mis en évidence comme s’ils voulaient se prouver quelque chose.

Marco Carnoli Entraîneur Young’z Manage : « C’était impératif. Je pense qu’on a bien mis les pendules à l’heure lundi. J’avais demandé beaucoup plus de maîtrise. Ces deux derniers matches, il n’y en avait plus et on était trop brouillon et dispersé. Aujourd’hui, j’ai vu une équipe de Manage bien organisée défensivement et offensivement, on ne s’est pas précipité. »

Arrivé il y a 3 matches en provenance de My Cars en D1, Marvin Dresselaer a lui aussi montré tout ce qu’il pouvait apporter à cette équipe. Voilà un atout supplémentaire et un profil différent dans un noyau de plus en plus complet. Marvin affiche en prime jusqu’ici une mentalité parfaite, c’est ce qu’on appelle une bonne pioche !

Marvin Dresselaers Joueur Young’z Manage : « On a travaillé énormément cette semaine pour ce match et je pense que ça s’est bien vu aujourd’hui. On a bien travaillé devant le goal et c’est ce qui nous manquait les deniers matches. On ne concrétisait pas assez et ici ça a été. »

La plus grande satisfaction pour le Young’z vendredi aura été de rester constant et solide mentalement durant tout le match, y compris quand le Besiktas a réduit l’écart pour revenir à un moment à 5-3 ! La tension s’est alors faite sentir sur le parquet mais Manage est resté concentré et a géré à la perfection les événements ce qui n’a pas toujours été le cas par le passé.

Il manquait pourtant plusieurs joueurs importants comme Plots, Rahou, Ismael Kasmi ou encore Saad Salhi qui n’a joué que quelques secondes avant de se blesser. Cela donne une petite idée du potentiel énorme de cette formation qui a su allier quantité et qualité. Vendredi soir, la profondeur de l’effectif a clairement permis d’aller chercher la victoire.

Marvin Dresselaer : « Franchement, on a vraiment un groupe de qualité et il y a encore plusieurs absents de marque. Je pense qu’avec le groupe au grand complet, on peut aller titiller les grosses équipes ! »

Derrière Hamme grandissime favori pour décrocher le titre, tout est faisable pour de nombreux clubs comme Manage. En battant le co-leader, 7-3 sans bavure, les troupes de Marco Carnoli ont en tous cas envoyé leur carte de visite aux autres équipes de la série.

G. Brunin

0 Commentaires
332 vues
Back to top