Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Vaccination : les centres doivent s’adapter aux livraisons

Publié le 30 mars 2021 à 11:39 mar 30/03/2021 - 11:39

Tributaires des livraisons de vaccins, les centres de vaccination doivent adapter leurs plages d’ouvertures. Certains optent pour des jours de fermeture d’autres réduisent leurs horaires.

A Binche, le centre de vaccination était fermé ce lundi et il l’est encore ce mardi. La vaccination reprendra mercredi. Au Louvexpo à La Louvière, il n’y aura pas d’injection le 1er avril et le 5 avril. A Soignies et à Ronquières, les horaires ont été réduits afin de correspondra aux quantité de vaccins disponibles.

Des adaptations rendues nécessaires en raison du faible approvisionnement en vaccins. « L’ensemble des centres de vaccination sont tributaires des livraisons. Qui pour l’instant sont encore aléatoires. Nous devons donc nous adapter » explique Laura Kotlar, chargée de communication à l’Aviq, l’agence wallonne qui gère la campagne de vaccination au sud du pays. Le principe général étant de faire fonctionner les centres lorsqu’ils ont reçu un nombre suffisant de vaccins. « Nous ne pouvons pas ouvrir un centre de vaccination avec ce que ça implique en terme de mobilisation de personnel pour administrer que quelques doses et malheureusement nous sommes dépendants des quantités produites par les firmes pharmaceutiques ». Mais dans les prochaines semaines, le rythme devrait s’accélérer avec des livraisons plus importantes.

Du côté de l’Aviq, on se veut néanmoins rassurant, la campagne suit son cours et aucun rendez-vous ne devrait être annulé. « Les envois de convocations se poursuivent et on arrive presque au bout de celles pour les plus de 80ans. Les autres tranches d’âges commencent aussi à être vaccinées. Et même si les centres doivent s’adapter, les rendez-vous continuent à être fixés. D’ailleurs, les plages horaires pour les réservations ne sont ouvertes que lorsque que la quantité de vaccins disponibles est connue. Aucune personne qui a un rendez-vous ne sera renvoyée chez elle sans être vaccinée. Et si un problème particulier devait se produire dans un centre, celui-ci prendra directement contact avec les personnes concernées » rassure la porte-parole de l’Aviq. L’agence qui rappelle que sur chaque convocation est indiqué un numéro gratuit à appeler en cas de difficulté.

A. Laurent

 

0 Commentaires
102 vues

Sur le même sujet


Back to top