Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Quand le jeune citoyen aborde la vie active avant de se lancer dans une profession

Publié le 10 juin 2021 à 20:21

Martin vient tout juste de fêter ses 25 ans et depuis mars dernier, il fait son service citoyen au Centre régional d’Initiation à l’Environnement de Mariemont. Le choix d’un jeune homme qui a voulu se réorienter professionnellement d’une manière personnelle et solidaire à la fois. Nathalie Roland et Yvan Duc sont allés à sa rencontre.

Qu’il soit chômeur indemnisé, en attente, en phase de réorientation professionnelle ou en rupture scolaire,  il y a plein de raisons pour qu’un  jeune de 18 à 25 ans choisisse le service citoyen.

Celui-ci s’inscrit dans une démarche volontaire et d’insertion sociale, dédommagée à hauteur d’une centaine d’euros par mois pour les frais. Martin a terminé ses études en juin 2020 et il a très vite regretté son choix. Avant de reprendre une nouvelle voie, il s’est lancé dans ce qui lui plaît vraiment grâce au service citoyen.

"Même si je m'intéressait déjà à la permaculture, j'ai appris plein de choses depuis que je suis ici et c'est un domaine qui me plaît vraiment "

On l’aura compris, Martin fait à présent ce qui l’intéresse et même ce qui le passionne, il entamera ensuite de formations complémentaire agréées pour rester dans ce domaine. En attendant il apprend beaucoup.

«  Je choisirai guide nature ou éducateur pour rester dans mon domaine. Ou encore le maraîchage. »

Besoin de nature et de souffler tout en se rendant utile à la collectivité, c’est aussi le choc avec le monde de la construction qui a décidé Martin. Un monde qui ne correspondait absolument pas à ses valeurs.

0 Commentaires
29 vues

Sur le même sujet


Back to top