Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

La Louvière : révolution en vue pour les collectes de déchets

Publié le 25 janvier 2023 à 14:40 mer 25/01/2023 - 14:40

Le nouveau schéma de collecte des déchets devrait être lancé à La Louvière avant la fin de l’année. Et c’est l’ensemble du système qui va être modifié avec des changements majeurs pour les citoyens.

Le nouveau schéma de collectes, on en parle depuis longtemps au sein de la zone Hygea, il est déjà implanté dans de nombreuses communes. Dernière en date, Mons où il a été lancé en novembre dernier. A La Louvière, ça devrait être le cas à la sortie de l’été, c’est ce qu’a annoncé mardi Nancy Castillo, l’échevine de l’Environnement, lors du Conseil communal.

Déchets organiques triés séparément

Concrètement, ce nouveau mode de collecte, qui est une obligation légale, implique plusieurs changements importants. Le premier est la disparition des sacs blancs. Ces sacs seront remplacés par deux nouveaux types de contenants : les sacs mokas pour les déchets résiduels et les sacs verts pour les déchets organiques. Ces déchets organiques doivent en effet être désormais collectés séparément.

Des conteneurs pour les papiers/cartons

Deuxième changement majeur : les papiers et cartons ne sont seront plus ramassés en vrac via des collectes en portes à portes mais ils devront être placés dans des conteneurs individuels. Des papiers-cartons qui ne seront plus collectés tous les 15 jours mais une fois par mois. La taille standard des conteneurs sera de 240 litres. Mais les citoyens pourront opter pour un modèle plus petit. Ou ne pas recourir à ce système de conteneurs. Il faudra alors se rendre dans les recyparcs pour y déposer ses papiers/cartons.

Dans les villes où le nouveau schéma de collecte est opérationnel, des exceptions à ce nouveau mode de collecte des papiers/cartons sont prévues. Comme par exemple à Binche ou à Mons. Certaines rues sont en effet placées dans des zones dérogatoires pour des raisons de densité d’habitat et/ou de configurations des lieux. A ces endroits, la collecte s’effectuera toujours en vrac.

Un changement par étape à La Louvière

Mais, attention, à La Louvière, cette nouvelle collecte de papiers/cartons ne sera pas opérationnelle avant 2027.

« Cette partie des collectes est assurée par un partenaire privé. C’est le cas à Mons, nous explique Anne Copin, chargée de communication d’Hygea. Mais il ne sera pas possible de dupliquer ce système aussi vite dans une deuxième grande ville. Cette collecte nécessite en effet des investissements importants en moyens humains et matériels. A La Louvière donc, le nouveau schéma de collecte sera phasé. Le tri sélectif des déchets organiques et des déchets résiduels avec les nouveaux sacs mokas et verts au dernier trimestre 2023 et dans un second temps, à l’horizon 2027, les conteneurs de papiers/cartons ».

Pour les PMC, rien ne change. Les collectes s’effectueront toujours en porte à porte via les sacs bleus.

Autre nouveauté, la création de points d’apport volontaire. Ces PAV permettront de déposer des déchets résiduels en complément des collectes et ce 7j/7, 24h/24. Ces points d’apport nécessiteront un badge d’accès et les dépôts seront payants.  Dans les communes où ce système est mis en place, la carte d’accès coute 10€80 et permet d’effectuer 20 dépôts.  

Modification des calendriers de collectes

Cette profonde transformation des modes de collectes aura aussi un impact sur les différents calendriers de ramassage des immondices. Les sacs mokas pour les déchets résiduels ne seront, par exemple, collectés que toutes les deux semaines.

Les changements sont donc importants. Dans les prochains mois, l’intercommunale Hygea et la ville de La Louvière vont développer une importante campagne de communication afin d’informer au mieux les habitants. Mais avant, Hygea et La Louvière doivent se mettre d’accord sur le début effectif de ce nouveau schéma de collecte. Mardi, lors du Conseil communal, l’échevine de l’Environnement a annoncé le mois de septembre. Mais pour l’intercommunale, ça pourrait être un peu plus tard afin d’éviter que la période de communication sur les changements se déroulent en plein été. Et l’expérience dans les communes où le nouveau schéma est appliqué l’a prouvé, la communication vers la population est la clef de la réussite.

A. Laurent

 

0 Commentaires
1527 vues

Sur le même sujet


Back to top