Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

La Louvière : querelle politique autour du futur stade

Publié le 22 septembre 2022 à 18:30 - Mis à jour le 22 septembre 2022 à 16:21 jeu 22/09/2022 - 18:30

Majorité et opposition devaient déléguer chacune l’un de leurs membres pour faire partie du jury concernant le projet de nouveau stade porté par la RAAL. Mais les partis de la minorité n’ont pas réussi à se mettre d’accord.

Interruption de séance, réunion de la majorité, vote à bulletins secrets, le point concernant la composition du jury pour le projet du futur stade de football au Tivoli a provoqué bien des remous mardi lors du Conseil communal de La Louvière.

A priori anodin, le point 45 de l’ordre du jour visait à finaliser la composition du jury qui devra statuer sur le dossier de construction d’un nouveau stade sur le site du Tivoli. Suite à l’échec du premier appel à projet, la ville avait en effet lancé un nouvel appel en février. Un appel à projet qui dans son règlement prévoyait la constitution d’un jury. Et à la demande de l’opposition, et principalement du conseiller MR Olivier Destrebecq, la composition du jury a été modifiée afin d’y intégrer deux représentants du conseil communal. Un issu de la majorité PS-Ecolo et un deuxième issu des rangs de l’opposition.

Ecolo représentera la majorité

Pour la majorité, c’est le conseiller Ecolo Didier Cremer qui participera au jury. Restait donc à l’opposition à communiquer le nom de son représentant. Et c’est là que les choses ont coincé. Initialement, Olivier Destrebecq a revendiqué le rôle estimant être à l’origine de la proposition. Mais les autres partis de la minorité ne l’ont pas entendu de la même oreille. Premier parti de l’opposition en nombre, le PTB a proposé le nom de Jonathan Christiaens, conseiller communal indépendant.

Interruption de séance

Restait donc à la minorité à se mettre d’accord sur un nom lors de la séance de ce mardi. Ce qui n’a pas été possible. Plus&Cdh aurait pu faire pencher la balance d’un côté ou de l’autre mais les quatre conseillers humanistes n’ont pas souhaité prendre position. Dans l’impasse, la présidente du conseil communal a interrompu la séance. La majorité s’est ensuite réunie dans une salle à l’écart.

Et c’est au final, l’ensemble des membres du conseil qui a participé à un vote, à bulletins secrets, pour départager les deux représentants de l’opposition. Avec une majorité des voix qui s’est exprimée en faveur d’Olivier Destrebecq, au gram dam du PTB et de Plus&Cdh. Les nouveaux Engagés qui ont, juste avant l’interruption, voulu apporter in extremis leur soutien à Jonathan Christiaens. En vain. L’absence d’accord au sein de la minorité ayant déjà été actée.

C’est donc le conseiller communal MR qui accompagnera Didier Cremer, Ecolo, au sein du jury. Jury qui sera composé de la directrice du département Cadre de Vie, du directeur de la Maison du Sport, d’un architecte du service Travaux et de deux et ambassadeurs du projet de ville, Pascal Simoens et Jonathan Mingoia.

Pour rappel, à la clôture du dépôt des offres, seule la RAAL La Louvière a déposé un projet. Projet qui a été jugé recevable en mai par la Collège communal. Aujourd’hui, le dossier est toujours en phase de négociation. Des discussions qui avant la trêve estivale se déroulaient dans un climat positif et constructif selon les représentants du club.

A. Laurent

 

 

0 Commentaires
156 vues

Sur le même sujet


Back to top