Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

La Louvière : les recyparcs passent à l’intercommunale

Publié le 14 septembre 2021 à 17:41

Du changement dans les parcs à conteneurs de La Louvière. Comme tous ceux des communes voisines, ils seront gérés par l’intercommunale HYGEA. Ils passeront de la Ville à l’intercommunale le premier janvier prochain.

Saint-Vaast, Haine-Saint-Paul et Strépy-Bracquegnies, les Louviérois ont trois parcs où déposer leurs déchets. Nés dans les années 90, parcs à conteneurs sont devenus de plus en plus pointus en matière de tri. Difficile pour une commune de se la jouer solo. Ils seront bientôt cédés à l’intercommunale déjà chargée du ramassage des ordures ménagères.

parc

« L’évolution en matière de traitement des déchets impose une spécialisation des métiers dont nous ne disposons pas à La Louvière », explique Antonio Gava, échevin de la Propreté publique.

Concrètement, pour les Louviérois rien ne changera. Sauf qu’ils pourront à l’avenir se rendre dans n’importe quel recyparc de la zone HYGEA, ce qui leur est actuellement interdit puisque les parcs louviérois sont communaux.

« Et inversement, précise l’Echevin, les citoyens des autres communes pourront venir dans les parcs louviérois. »

Les parcs à conteneurs emploient une dizaine d’agents communaux louviérois. Quasi tous quitteront leur parc pour rester au service Travaux de la Ville.

« On leur a donné la possibilité de choisir entre la Ville et l’intercommunale. On leur a présenté une comparaison entre les deux. »

parc

Des négociations sont toujours en cours pour finaliser les transferts de terrains et de matériels entre la Ville et l’intercommunale afin d’aligner le statut des parcs louviérois sur celui des autres parcs de Mons-Borinage-Centre.

« Ça existe déjà. HYGEA va simplement reprendre nos parcs. Nous étions le dernier bastion », sourit Antonio Gave.

Dernier bastion certes mais précurseur aussi. La Louvière fut en 1992 la première commune du Centre à ouvrir ce qui s’appelait alors une déchetterie.

E. Verhelle

 

0 Commentaires
86 vues
Back to top