Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

La Louvière : le plan Grand froid s'intensifie

Publié le 12 janvier 2022 à 17:47

Le froid de ces derniers jours complique le quotidien des personnes les plus précarisées. Des services existent pour leur venir en aide. A La Louvière, ils sont particulièrement sollicités pour le moment.

Le plan grand froid a été lancé en novembre dernier à La Louvière, après un début hivernal intense, suivi d'une fin d'année un peu plus clémente au niveau des températures. Le thermomètre a de nouveau fortement chuté ces derniers jours, avec comme conséquence une augmentation de la fréquentation des différents dispositifs en place.

« Que ce soit l'abri de jour, l'abri de nuit, le bar à soupe ainsi que le relais santé présents sur notre territoire. Le soir, on a seize usagers qui fréquentent l'abri de nuit. On accompagne également les autres usagers qui n'auraient pas de place dans des logements mis à disposition par le CPAS. On est surpris aussi par le nombre de jeunes, très jeunes qui se retrouvent à la rue. Des jeunes qui étaient parfois en institution, qui, une fois qu'ils ont 18 ans, se retrouvent chez nous sans famille, sans accompagnement. », explique Nicolas Godin, Président du CPAS de La Louvière.

Les équipes de terrain constatent aussi depuis deux ans un autre phénomène, jusque-là plus rare à La Louvière. Des sans-abri qui décident de rester en rue de jour comme de nuit.

« Il y a beaucoup d'usagers qui refusent pour leur propre raison d'aller dans les différents dispositifs. Notre objectif n'est pas de les forcer à venir dans ces dispositifs, mais alors de pouvoir les entendre, les écouter, les accompagner de la meilleure des façons et de pouvoir leur apporter quelque chose s'ils en ont besoin. De la nourriture, des boissons, une écoute, un suivi psychologique. Ça peut aussi être des vêtements, une tente ou des couvertures. »

Chaque année, environ 1,5 millions d'euros sont investis par la Ville dans la politique sociale propre au sans-abrisme. Le plan grand froid va se poursuivre jusqu'à la fin du mois de mars, avec un renforcement des équipes pluridisciplinaires sur tout le territoire louviérois.

 

M. Pintus

0 Commentaires
116 vues

Sur le même sujet


Back to top