Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Horrues : du chocolat depuis 15 ans

Publié le 18 septembre 2021 à 14:00 - Mis à jour le 17 septembre 2021 à 11:58

Etre chocolatier, c'est aussi être chimiste. Ce n'est pas Marc Desagre qui dira le contraire. Il a ouvert sa chocolaterie à Horrues il y a 15 ans. En plus d'avoir déjà reçu plusieurs prix pour une de ses pralines, il en crée une nouvelle chaque mois en variant les goûts et les plaisirs.

C'est une adresse incontournable pour les amateurs de Chocolat horrutois. Et pourtant, c'est un concours de circonstance qui a conduit à l'ouverture de cette boutique il y a bientôt 15 ans quand un boulanger-pâtissier a privilégié les plaisirs du chocolat pour pouvoir enseigner cet art à ses élèves.

"J'ai une formation de boulanger-pâtissier, précise le chocolatier Marc Desagre. Ensuite j'ai travaillé dans différentes chocolateries. Je me suis formé au monde du chocolat pour mon rôle d'enseignant. Et donc, nous avons combiné l'enseignement avec l'ouverture de notre boutique."

Les choses ont bien changé depuis lors pour ces chimistes de la gourmandise. La chocolaterie familiale s'est adaptée au fil des années pour étendre sa production tout en restant au goût du jour.

"Au départ, avec mon épouse, nous faisions ça en fonction accessoire, se souvient Marc Desagre. Petit à petit, nous avons diminué notre temps de travail à l'extérieur. Je suis encore enseignant deux jours par semaines. Mais nous sommes désormais une équipe de quatre. Ca nous permet de faire un volume plus important mais aussi de diversifier la gamme. Evidemment, on essaie tout le temps de créer et de modifier, le monde du chocolat a aussi évolué. On travaille plus sur les origines des chocolats."

Depuis 2015, le chocolatier d'Horrues s'est même lancé un sacré défi. Sortir une nouvelle praline éphémère tous les mois. La 68ème, à base de riz soufflé, rappelle une balle de ping-pong, en l'honneur du club qui occupe la salle omnisports récemment créée dans le village, mais aussi suite à la nomination de Jean-Michel Saive à la tête du comité olympique belge.

"La praline éphémère a été créée pour animer notre page Facebook, explique le chocolatier. C'est une praline que nous proposons durant un mois ensuite elle disparaît. Non essaie de trouver un lien en rapport avec un produit de saison ou un événement local."

La prochaine promet d'être festive puisqu'elle sortira le 15 octobre, à l'occasion des 15 ans de la boutique pour laquelle les projets ne manquent pas. Il est question de l'agrandir pour pouvoir notamment accueillir plus de personnes lors d'ateliers thématiques réalisés sur place.

J. Hannon

0 Commentaires
377 vues

Sur le même sujet


Back to top