Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Haine-Saint-Paul : ne pas craindre le dépistage du cancer

Publié le 04 décembre 2020 à 14:03

Les chiffres de la crise sanitaire indiquent une tendance positive. Dans les hôpitaux, la deuxième vague a eu un impact moindre que la première en ce qui concerne les consultations. Mais beaucoup de patients ont reporté des soins ou n’ont pas été dépistés. C’est ce qu’onconstate au service oncologique de l’hôpital de Jolimont où des cancers à un stade plus avancé sont détectés.

0 Commentaires
555 vues

Sur le même sujet


Back to top