Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Gare LL Sud : face à un foyer de contaminations?

Publié le 28 octobre 2020 à 16:05 mer 28/10/2020 - 16:05

Ce 27 octobre, la CGSP cheminots apprenait que suite au testing d’une cinquantaine d’agents SNCB de La Louvière Sud, près d’un tiers est positif dont beaucoup d’asymptomatiques. Ce qui ressemble à un noyau de contaminations. Une situation qui les inquiète et qui les fait réagir. 

LA CGSP Cheminots demande l’intervention rapide des conseillers en prévention, l’organisation d’un CPPT extraordinaire d’urgence pour toutes les catégories de personnelles concernées : les accompagnateurs, les conducteurs et le personnel des gares. Que le personnel qui n’a pas encore été testé (plus de 50 personnes) puisse l’être par la médecine du travail ou autre.

Une communication à laquelle la SNCB n’a pas tardé à répondre :

« La sécurité sanitaire et la santé de nos collaborateurs et de nos voyageurs constituent une priorité absolue.

Depuis le début de la crise sanitaire, pour contribuer à endiguer la propagation du coronavirus et protéger la santé de son personnel, des voyageurs et de la population en général, la SNCB suit continuellement les recommandations des autorités. Elle invite ainsi ses collaborateurs à suivre les procédures mises en place par les autorités.

Complémentairement, afin de contribuer au processus de tracing et de s’assurer que les collaborateurs testés positifs au COVID-19 n’ont pas contaminé d’autres collègues, les Chemins de fer belges (SNCB, Infrabel et HR Rail) ont mis en place une procédure de tracing complémentaire, organisée en collaboration avec les médecins et infirmiers (-ières) de leur partenaire externe de prévention et de protection au travail.

Toujours afin de contribuer à ralentir la propagation du virus, la SNCB a par ailleurs invité ses 18.400 collaborateurs·trices à télécharger et utiliser l’application Coronalert.

De façon générale :

  • Pour certains métiers – tels que les accompagnateurs et les conducteurs de trains – il y a des seuils 'critiques' à ne pas dépasser en termes d’absentéisme (maladie et quarantaine) si nous voulons continuer de faire rouler tous les trains en offre maximale. Nous sommes très attentifs à l’évolution de cette situation.
  • La composition des trains est maximale, pour permettre de garantir au mieux la distanciation sociale quand c’est possible.
  • A l’instar de l’ensemble du personnel de la SNCB qui travaille sur le terrain, le port du masque par les voyageurs reste obligatoire dans les gares, sur les quais et dans les trains, pendant toute la durée du trajet. Cette obligation est indiquée sur tous les supports de communication de la SNCB.
  • La SNCB invite ses voyageurs à éviter si possible les heures de pointe et à se déplacer durant les heures creuses.
  • Depuis mi-septembre, la nouvelle application MoveSafe donne aux utilisateurs la possibilité de connaître l'occupation d'un train avant d’y monter, pour que le voyageur puisse décider de prendre éventuellement un autre train.
  • Les gares et les trains sont désinfectés plusieurs fois par jour avec une attention particulière pour les surfaces avec lesquelles les voyageurs sont en contact telles que les automates de vente, les poignées de porte ou les rampes des escaliers et escalators.
  • Pour la sécurité de tous, la SNCB continue d’en appeler à la responsabilité collective et au respect des règles sanitaires. 

Rédaction web

0 Commentaires
314 vues
Back to top