Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

En souvenir de Mélanie

Publié le 21 novembre 2022 à 16:00

Mélanie Delhaye s’est éteinte samedi. Mélanie était la voix, celle des auditeurs de Classic 21 mais aussi celle des téléspectateurs d’Antenne Centre, même si tous ne le savaient pas. Et puis surtout, elle était la voix de la jeunesse, celle des jeunes du Centre Indigo plus précisément. A ce titre, vous l’avez souvent vue sur notre plateau, Nathalie Roland et Manuela Pintus ont dressé en quelques lignes et quelques extraits un portrait de cette jeune femme qui rayonnait véritablement. Nous avons souhaité lui rendre hommage.

Mélanie Delhaye portait la parole, littéralement et dans tous ses rôles. Après des études en communication à l’IPSMA, elle fait un bref passage chez Electrabel. En 2004 elle fait son entrée comme attachée en communication à la maison des jeunes de La Louvière, qu’elle ne quittera plus.  Mélanie a une vision panoramique de son rôle, elle est souvent avec les animateurs, avec les jeunes. Elle capte ADN d’Indigo. C’est dans ce contexte qu’elle débarque à maintes reprises sur notre antenne.  En 2005 déjà, à l’occasion de la campagne pour la mise en place du conseil consultatif des jeunes, chapeautée par Indigo.

Mélanie est toujours là lors de la mise en place de ce conseil l’année suivante.

Pourtant, Mélanie, vous l’aviez découverte sur Antenne Centre dans l’émission Arrêt sur Image, dans un court métrage de fiction. Elle n’a que 19 ans et elle tient le rôle principal. Et c’est notamment son père qui lui donne la réplique.

4 ans plus tard, la voilà à la présentation de capsules éducatives et informatives pour les jeunes, toujours pour Indigo. En juin 2017, elle nous guide pour une visite dans les Studios du Centre Indigo à Bracquegnies, un nouveau lieu pour les jeunes de La Louvière. Ce sera désormais son bureau.

A Indigo, à Antenne Centre aussi, la disparition de Mélanie Delhaye creuse un formidable sillon d’émotions.  Sur le profil de la maison des jeunes, on peut lire : Tout le monde t’écoutait sur les ondes autant que tu étais à l’écoute. On te parlera toujours au présent car c’est impossible que tu ne sois plus là. »

0 Commentaires
3657 vues
Back to top