Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Bray : pénurie de personnel dans les restaurants

Publié le 08 novembre 2021 à 14:32

Déjà touché par la crise sanitaire qui a conduit à sa fermeture pendant plusieurs mois, le secteur Horeca doit aujourd'hui faire face à un autre problème. Depuis qu'ils ont été autorisés à rouvrir, de nombreux établissements manquent de personnel. Certains parlent même de pénurie. C'est la cas d'un restaurant situé à Bray.

En trente ans de métier, Patrice Rousseau n'a jamais connu pareille situation. Cela fait trois mois qu'il recherche désespérément du personnel pour assurer le service dans son restaurant. Malgré la présence de stagiaires et de multiples demandes auprès du Forem et des agences intérim, il a dû se résoudre à réduire ses jours d'ouverture.

"Je crois que ce sont les deux grandes crises de Covid que nous avons connues précédemment qui ont obligé les gens à changer un peu d'esprit et d'être plus libres le week-end, explique Patrice Rousseau, patron du restaurant "Le Bercha". Il est vrai que notre métier dans la restauration est un sacerdoce, nous travaillons pendant que les autres s'amusent et je crois que les gens ont réfléchi à cela et ça nous crée une sérieusement pénurie tant en cuisine qu'en salle. Ils ont certainement changé de métier. Beaucoup ont quitté l'Horeca et malgré les écoles hôtelière de la région, les jeunes ne viennent pas se présenter."

Une pénurie qui touche de nombreux établissements de la province. Patrice Rousseau est d'ailleurs administrateur au sein d'Horeca Hainaut. Pour lui, la situation risque de durer dans le temps si le secteur ne parvient pas à motiver les jeunes à s'intéresser au métier.

"Ce n'est pas par l'intermédiaire des intérims que l'on motive les gens, estime Patrice Rousseau. Cela doit passer par une action générale. Le secteur Horeca se bat pour essayer de donner plus d'informations aux jeunes. Mais je ne crois pas que ça les touche. Nous sommes mal barrés comme on dit..."

J. Hannon

0 Commentaires
353 vues

Sur le même sujet


Back to top