Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Binche : la rue des Récollets est rouverte à la circulation

Publié le 29 août 2022 à 16:53

La rue des Récollets à Binche est à nouveau ouverte à la circulation. Après l’incendie de l’église du même nom en juin dernier, un périmètre de sécurité avait été dressé. La Ville a procédé à différents travaux en vue de la sécurisation du site. Depuis samedi, les déviations ont donc été levées. Un soulagement pour les automobilistes mais aussi, pour les commerçants de la rue.

Après près de 3 mois de fermeture, la rue des Récollets est à nouveau accessible aux véhicules et autres usagers. Différents travaux ont été réalisés pour sécuriser le site de l’édifice incendié en juin dernier. La circulation a donc repris normalement en cette période de rentrée des classes.

Rue Récollets rouverte

« Je trouve ça intéressant surtout pour les transports en commun. Ils repassent dans la rue depuis ce matin. C’est bien, d’autant que les écoles ont repris aussi. », se réjouit un usager.

Un soulagement aussi pour les commerçants de la rue. La vitrine de ce magasin d’électro porte encore les traces du choc causé par la chute du clocher de l’église. Un moindre mal comparé à l’impact de la fermeture de la rue sur les ventes à la veille des soldes.

« On a eu énormément de difficultés surtout au niveau du réapprovisionnement. En plus, les gens savaient que le magasin était ouvert mais qu’il était difficilement accessible, donc ce n’était pas évident pour eux de venir choisir des gros électros. On était vraiment embêté. On constate une énorme baisse du chiffre d’affaire. », regrette Didier Desaer, commerçant.

Rue Récollets rouverte

Nettoyage et déblai des éléments de toitures, stabilisation du pignon de l’édifice, le montant des travaux de sécurisation du site s’élèvent à 167.000 euros pour la Ville. La vigilance reste toutefois de mise aux abords du bâtiment. Si la voirie est rouverte à la circulation, le trottoir qui borde l’église est interdit aux piétons. Un monitoring du bâtiment sera réalisé régulièrement pour s’assurer de sa stabilité. En attendant, certaines habitudes vont devoir changer.

M. Pintus

 

0 Commentaires
128 vues

Sur le même sujet


Back to top