Bienvenue chez vous du 20 mars 2016

Loading the player...

Bienvenue chez vous du 20 mars 2016

20 mars 2016 17:00

« Bienvenue chez vous » en excursion entre Nivelles et Seneffe

 

Entre Nivelles et Seneffe, on peut dire qu’il y en a pour tous les goûts : du patrimoine religieux centenaire, de l’architecture prestigieuse, de la gastronomie folklorique et une nature riche et préservée. 

 

La Collégiale Sainte-Gertrude de Nivelles

Le premier arrêt de notre excursion itinérante nous amène au pied de la Collégiale Sainte-Gertrude qui trône, majestueuse, en plein centre de Nivelles. Notre guide, Jeannine Sabatini, la connaît comme sa poche.

« La plus grande partie de la Collégiale est pré-romane, elle a été inaugurée en 1046 par l’Empereur Henri III du Saint-Empire Germanique et le Prince-Evêque de Liège, Nivelles étant à l’époque, sous domination liégeoise. La Belgique a compté trois monuments impériaux de ce type. Ceux érigés à Liège et à Stavelot ont été démolis. »

D’un point de vue architectural, la collégiale de Nivelles est qualifiée, accrochez-vous, de romane, germanique, rhénane, ottonienne et mosane. Elle est dédiée à Sainte-Gertrude, la première abbesse de l’abbaye de Nivelles qui a vécu au VIIème siècle. Ses reliques sont conservées dans une châsse réalisée en 1982 par le sculpteur Félix Roulin, la châsse du XIIIème siècle ayant brûlé le 14 mai 1940 suite au bombardement de la ville par l’aviation allemande.

Les vestiges de la châsse en argent, représentant une cathédrale gothique ornée d’émaux, d’or et de pierreries sont conservés au premier étage de la Collégiale.

Outre la destruction d’un chef d’œuvre de la chrétienté, le bombardement allemand de 1940 a, paradoxalement, entraîné également une formidable découverte : le sous-sol archéologique de la collégiale. Le voyage dans le temps s’y arrête, pour les couches les plus profondes, en 650. Là, furent enterrés des ancêtres de Charlemagne dont Pépin l’Ancien. On y a également découvert le corps d’une femme prénommée Himeltrude, de nombreux indices semblent indiquer qu’il s’agit de la première femme de Charlemagne que l’homme, pas encore devenu Empereur, a répudiée.

Pour aller plus loin : http://www.tourisme-nivelles.be/index.php?option=com_content&view=article&id=143&Itemid=245

 

La tarte al djote

Nous ne pouvions pas quitter Nivelles sans goûter à la célèbre tarte al djote. Tout comme la Collégiale, la tarte al djote symbolise la ville. Eric Nolmans, Grand Bailly, de la Confrérie de la tarte al djote nous détaille la recette :

« La base est une pâte salée, de type pâte à pain sur laquelle on met un subtil mélange de fromage (la boulette de Nivelles), de beurre, de persil, d’oignons et de bettes (djote en wallon de Nivelles). »

Pour savoir quelle porte il faut pousser pour déguster la meilleure tarte al djote de la ville, la confrérie décerne chaque année des labels (de une à cinq étoiles) aux meilleurs artisans.

Pour aller plus loin : http://www.djote.be/

 

Entre Nivelles et Seneffe : Arquennes

Nous quittons le Brabant wallon pour faire un saut de puce vers le Hainaut et la jolie commune de Seneffe. Evidemment, pour aller de l’un à l’autre, vous pouvez prendre la nationale. Le trajet dure 12 minutes mais n’a pas grand intérêt.

Nous vous proposons plutôt d’emprunter le Pré-Ravel. Il vous mènera à Arquennes, un très ancien village où on trouve des traces d’occupation humaine qui remontent jusqu’au paléolithique.

Au milieu du village, se dresse le dernier pont tournant qui permet de traverser l’ancien canal Bruxelles-Charleroi.  Le principe est simple : l’ensemble métallique pivote sur un axe vertical et laisse un passage des deux côtés pour les bateaux.

Pour rejoindre Seneffe, deux possibilités s’offrent à vous : soit continuer sur le Pré-Ravel, soit emprunter le Ravel 3 qui longe l’ancien canal. Ce dernier n’est plus utilisé depuis la mise en service du plan incliné de Ronquières. La nature y a repris ses droits et les lieux sont un véritable régal pour tous les amateurs de faune et de flore aquatiques.

Liens utiles

Arquennes : http://www.seneffe.be/theme_loisirs/tourisme/office-du-tourisme/arquennes

Itinéraire entre Nivelles et Seneffe : http://www.cheminsdurail.be/doc/fiche_balade_NIV.pdf

 

Le Château de Seneffe

La dernière étape de notre excursion nous conduit dans un domaine digne des contes de fée, celui du château de Seneffe. De style néo-classique, il a été construit au XVIIIème siècle et abrite aujourd’hui le musée de l’orfèvrerie de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Le bâtiment possède de magnifiques parquets et donc, pour le visiter, obligation de chausser…  des patins !

Le Domaine du Château de Seneffe propose également des expositions temporaires. Jusqu’au 6 novembre, vous pourrez y découvrir un espace dédié aux plaisirs des jardins au XVIIIème siècle. A cette époque, les loisirs pour petits et grands se passent plein air et le jardin est présent partout : dans l’art, la décoration et la mode…

Le parc du Domaine vaut également le détour. En plus, son accès est totalement gratuit. Ce serait dommage de ne pas profiter des lieux pour y faire une petite balade. D’une superficie de 22 hectares, le parc prolonge joliment la découverte du XVIIIème siècle.

 

Pour aller plus loin : http://chateaudeseneffe.be/fr/



BIENVENUE CHEZ VOUS

VIDÉOS LES PLUS VUES