Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Soignies : le Covid Safe Ticket est d'application pour participer à un spectacle

Publié le 23 octobre 2021 à 17:29

Le Covid Safe Ticket devient obligatoire pour participer à un spectacle. C'était le cas à Soignies avec le concert du chanteur Saule. Qu'entend-on par Covid Safe Ticket ? Peut-on assister à un concert même si l'on n'est pas vacciné ? Peut-on refuser de présenter sa carte d'identité ? Comment le centre culturel a organisé les contrôles ? Qu'en pense le public ?

Concert en mode Covid Safe Ticket au centre culturel Jara de Soignies. Pour accéder à la salle de spectacle, il faut donc présenter un covid Safe Ticket valable. Ce qui signifie qu'il ne faut pas nécessairement être vacciné. Un Covid Safe Ticket s'obtient si l'on remplit une des quatre conditions suivantes.

"Il faut être vacciné depuis deux semaines au minimum, avoir fait un test PCR négatif qui date de moins de 48h, avoir fait un test antigénique négatif qui date de moins de 24h ou alors avoir un certificat de guérison. On a déjà utilisé le Covid Safe Ticket sur trois événements. Spontanément, 98% des gens le présentent" précise Maxime Callut du centre culturel de Braine-le-Comte.

Et en plus du Covid Safe Ticket valable, il faut aussi présenter une pièce d'identité. Pour vérifier si le nom du CST correspond à la personne. Mais un centre culturel n'est pas une force de police. Pour assister au spectacle, le centre culturel de Soignies et de Braine avait organisé un double contrôle. A l'extérieur pour le CST. Et à l'intérieur pour le contrôle du billet. Le public comprend même si certain n'avait pas leur pièce d'identité.

"Cela permet d'éviter d'avoir des gens qui rentrent et qui propagent le virus. Mais présenter sa carte d'identité, cela je n'y pensais pas" nous explique une participante au spectacle.

Les centres culturels le rappellent, ils ne sont pas responsables de la situation et essaient d'appliquer cette réglementation au mieux.

 "Je pense que le secteur culturel a suffisamment souffert. On nous permet de faire des choses. On en profite. On demande au public de nous soutenir comme il l'a toujours fait depuis deux ans" argumente Pierre Dusquesne, Directeur du centre culturel de Braine-le-Comte.

Et Baptise Lalieu (Saule) d'ajouter "en tant qu'artiste, je joue le jeu. Je suis content de pouvoir remonter sur scène et de faire des concerts. Je comprends que des gens préfèrent rester chez eux à attendre la suite. Je ne peux pas être juge mais les artistes ont besoin d'exister".

Résultat : près de 200 personnes ont assisté au concert de Saule, sans masque ni distanciation. La majorité du public a respecté la règle. Histoire d'essayer de retrouver un peu de la vie d'avant.

D. Colette

 

0 Commentaires
129 vues

Sur le même sujet


Back to top