Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Ronquières Festival : les premiers pas sur la lune de Moonstone

Publié le 08 août 2022 à 17:22

Parmi les nombreux artistes à l’affiche de cette 10ème édition, on comptait notamment les Louviérois de Moonstone qui ont ouvert la scène Bâbord dimanche. Il s’agissait de la première grande scène pour le groupe. La famille et les amis étaient présents en nombre pour l’occasion. Un moment important mêlant impatience et stress à un mois de la sortie de leur tout premier album.

A quelques minutes de se lancer sur la scène de leur premier grand festival, c'est l'heure du soundcheck pour les cinq membres de Moonstone. L'occasion pour eux de régler les derniers détails techniques du concert, mais aussi de prendre leurs marques face à la plaine bâbord du Ronquières Festival. Avec une tempête de sentiments.

" C'est un mélange de plein de choses", confie Baptiste, le chanteur du groupe. "Beaucoup de stress et une première scène pour nous. C'est notre plus grande scène aujourd'hui. Très excités, on a envie de montrer ce qu'on est, ce qu'on a fait depuis quelques mois et années. On se met dans notre bulle, on ne réfléchit pas et on est chaud."

A 13 h 10 précises, plus question de reculer. Durant 40 minutes, la scène est un Moonstone. L'envie de profiter de l'instant et de tout donner au public présent prend le pas sur le stress. Cette scène de Ronquières est une étape importante dans le parcours du groupe, une de plus depuis ses débuts. Le groupe, qui sortira prochainement son premier album, peut déjà compter sur ses fans venus soutenir la formation louviéroise. Enthousiastes :

" Ce sont mes copains qui sont là. On super fier d'eux."

"  Ils viennent de notre région, de La Louvière. Ca fait du bien de voir une belle image de la ville comme ça. Des jeunes aussi bien fringants qui mettent de l'ambiance comme ça, on adore."

 13 h 50. Le concert se termine devant un public visiblement conquis par la prestation des Louviérois. Le moment d'un bilan à chaud.

" Tout est mélangé. Je pense qu'on peut être content de nous. On a fait un chouette set", estime Batptiste.
" On en rêvait de faire ça ici", poursuit Massimo, guitariste. "On y est arrivé. Pourquoi pas se permettre de rêver, de faire Werchter et d'y arriver. Ce serait un accomplissement supplémentaire et à ce moment là, on reverra les objectifs, peut être encore à la hausse. Qui sait ou cela nous mènera. A la lune?"

N. Elet

 

0 Commentaires
605 vues

Sur le même sujet


Back to top