Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Neufvilles : une zone d'activités transformée en lieu de vie

Publié le 29 novembre 2021 à 19:05 - Mis à jour le 29 novembre 2021 à 16:03

Le quartier de la gare de Neufvilles a décidément un avenir, sinon radieux, du moins prometteur.  Nous vous en parlions récemment, la gare a été achetée par la commune qui va la transformer et par la même occasion réaménager la place. Moins de 100 mètres plus loin, l’entreprise de déménagement Mory compte utiliser ses 16.000 m² à faire naître un nouveau quartier, mais aussi accueillir des commerces artisanaux et locaux.

Voilà quelques années qu’il est dans les cartons, il est ambitieux et à échelle humaine, il devrait faire des alentours de la gare de Neufvilles un quartier convivial et vivant. C’est le projet de Dominique Mory qui a simplement eu envie de changer le visage de ce si grand espace où est installée son entreprise.

« Quelque chose de très humain. J’ai l’intention de démolir une partie des vieux bâtiments et rendre l’endroit beaucoup plus attrayant en planant des arbres. Y faire un commerce convivial et pourquoi pas de la restauration. »

Rien d’énorme donc, et ces activités artistiques, artisanales, sportives animeront le quartier. D’ores et déjà, un padel a installé ses terrains dans l’un des entrepôts. Une affaire lancée par 4 membres d’une même famille. « On s’est dit pourquoi pas ? La hauteur y est et de fil en aiguille, on en est arrivés à 3 terrains et un club house. »

Bientôt dans la place, le plus vite possible en tout cas, un sculpteur de pierre et la brasserie Asnaise  qui pour l’instant y stocke son matériel.

« A la base, ces bâtiments accueillaient plus de 400 travailleurs chaque jours et la volonté de Monsieur Mory c’est de recréer un lieu de vie à Neufvilles. » « Pour le moment, on sous-traite la production ailleurs mais on aimerait vraiment installer notre brasserie dans l’entité de Soignies… Nous on vient jouer au paddle, ils travaillent avec nos produits, donc, c’est travailler ensemble sur un même site et c’est intéressant oui. » «Ca se passe très bien avec les gens qui sont là. On est fréquemment en contact avec la commune de Soignies. De toute façon, ça a aussi débuté grâce à l’ADL. »

Ce qui existe sur papier n’est qu’un avant-projet, déjà amendé par l’urbanisme wallon, il doit donc encore subir des modifications. Mais les choses avancent, se précisent et sortiront peu à peu de terre.

N. Roland

 

0 Commentaires
510 vues
Back to top