Aller au contenu principal

 logo Vivre ici       chaines                              

Neufvilles : des mesures pour soutenir le maraîchage

Publié le 19 janvier 2022 à 15:49

La Wallonie veut une agriculture plus verte, plus durable et plus jeune.  Le gouvernement wallon vient d’approuver une série de mesures dans le cadre de la PAC (politique agricole commune) 2023 – 2027. Parmi les secteurs qui bénéficieront d’un sérieux coup de pouce, les maraichers bio.

Un milliard 900 millions, dont 1, 3 venant de l’Europe, c’est l’enveloppe que la Wallonie va consacrer à son agriculture jusqu’en 2027. Syndicats agricoles et gouvernement se sont entendus pour soutenir à hauteur de 70.000 euros les jeunes agriculteurs qui reprennent une exploitation. Des primes sont aussi prévues pour les prairies permanentes. Le soutien à la production bio sera renforcé : but atteindre 30% de production bio en 2030.

Voilà des mesures qui réjouissent Matthieu Pire. En 2018, il s’installait dans cette ferme de Neufvilles où il vend ses légumes bio.

« C'est la première fois qu'on aborde le statut de maraîcher en tant que tel, on n'est plus reconnu juste comme des agriculteurs, mais comme des maraîchers, et donc le fait d'être sur une petite surface avec beaucoup de main d'œuvre va être enfin reconnu par la PAC. On parle d'une aide qui pourrait aller jusqu'à 4 000€ l'hectare sur trois hectares pour des petites structures comme nous. »

Une attention particulière sera portée aux jeunes ( moins de 40 ans) qui reprennent une exploitation ou se lancent dans le métier.

« Et donc le fait de pouvoir bénéficier d'une aide en plus pour commencer à se lancer a été très bénéfique pour mon lancement et pour mon installation. Ce que j'ai entendu aussi, c'est que cette aide pourrait être accordée à des gens qui commencent en tant qu'indépendants complémentaires et donc qui commencent à plus petite échelle dans le but d'atteindre un jour le temps plein en agriculture, c'est de nouveau une bonne nouvelle de cette PAC. »

La Région entend lutter contre l’érosion démographique. L’âge moyen de l’agriculteur wallon est de 54 ans.

0 Commentaires
124 vues
Back to top