Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Décrocher la lune : le service infrastructure à l'oeuvre

Publié le 21 septembre 2022 à 13:41

Depuis plusieurs jours, le centre ville de La Louvière se transforme en scène géante pour accueillir "Décrocher la lune". Au sein de la fourmilière qui s'active pour que tout soit prêt dans les temps, on trouve 35 membres du service Infrastructure de la commune. Mais, depuis plusieurs mois, c'est pratiquement l'ensemble du département qui s'est investi dans le projet, en collaboration avec la production du spectacle.

" La particularité, c'est vraiment que tous les services doivent intervenir", explique Patrick Renaud, directeur du service. " C'est un projet transversal qui demande les compétences de tous les services, que ce soit de la salubrité, des plantations, des bâtiments, de la voirie ou de la signalisation. C'est un projet fédérateur qui est vraiment très important."


Ces derniers jours, le service infrastructure est essentiellement présent pour apporter un support à l'équipe de production et à l'équipe de montage. Transport, câblage, manutention, installation du décor, dont une partie a été réalisée par les menuisiers communaux.

" On a récupéré des vieilles portes et, avec la collaboration des metteurs en scène, on les a transformées en décor féérique " , souligne David Vanderroost, contremaître. "Maintenant, on va monter la scène et la peindre. Puis, il y aura la construction d'escaliers, de balustrades, de planchers. Ça permet vraiment de souder des équipes parce que tout le monde participe. On prend des ouvriers dans tous les ateliers et ils sont tous contents d'être là. Ils ont vraiment du cœur à l'ouvrage."

Quelques élèves de l'institut technique St Joseph de la Louvière sont venus prêter main forte aux équipes professionnelles. Une expérience enrichissante pour ces jeunes menuisiers.

" Ils peuvent enfin mettre en pratique ce qu'on leur apprend en atelier", se réjouit Jonathan Lavennes, enseignant en menuiserie. " Ils peuvent manipuler les outils dans une ambiance plus professionnelle, peut-être un petit peu plus tendue, parce qu'il y a un rythme à tenir. Il nous a été demandé d'installer les portes et le cloisonnement de la scène."

Samedi, les mois de travail de l'ombre laisseront la place à la lumière du spectacle. Avec une certaine fierté chez tout ceux qui auront contribué à le rendre possible.

N. Elet

 

0 Commentaires
689 vues

Sur le même sujet


Back to top