Aller au contenu principal

Direct X

 logo Vivre ici                                              

Boxe : le BC Bufi à nouveau sur le ring

Publié le 18 octobre 2021 à 14:53

Le 1er novembre, le BC Bufi organisera un gala à la salle l'Etincelle à Maurage. Après des mois d'entraînements sans combats suite à la crise sanitaire, les professionnels respirent et ont hâte de remonter sur le ring. Catherine Debue et Nicolas ont assisté à un entraînement et font le point sur le club et ses boxeurs professionnels.

Le BC Bufi ne connaît pas la crise. Si les pros n'ont jamais arrêté de s'entraîner, les amateurs et plus jeunes ont répondu présents dès la reprise en donnant la pêche aux entraîneurs. Preuve en est, la motivation est au sommet.

"On veut gagner quelques ceintures, le championnat de Belgique amateur. On se consacre aux enfants avec l'école des jeunes de 6 à 12 ans. C'est l'avenir. Les jeunes deviennent amateurs puis pro." confie RomuadBufi, manager du BC Bufi.

Le club compte une vingtaine de professionnels qui ne demandent qu'à s'exprimer. Six d'entre eux monteront d'ailleurs sur le ring le lundi 1er novembre lors du gala de reprise du club à Maurage dans la salle de l'Etincelle.

"Cela fait deux ans que c'était calme, explique le manager. Les sponsors nous suivent toujours. Ce sera une belle soirée le 1er novembre. En ce qui concerne le CovidSafeTicket, c'est embêtant. Celui qui n'est pas vacciné fera son test 48h avant pour les étrangers et un test antigénique le jour même de la pesée"

Et parmi les nouveaux pros, le régional Jimmy Carryn, qui a changé de statut juste avant la crise et qui n'a pas encore pu se montrer.

"IL était temps. Ca fait deux années que j'attends un combat. Je suis prêt. Mon objectif est de gagner mon premier combat pro" confie le nouveau professionnel.

L'envie de remonter sur le ring est partagé par tous...

"Mon objectif, c'est ce combat de reprise ici le 1er novembre", avoue Timournikarkhoev."Ensuite, je vise un titre national. Après, on verra, j'ai beaucoup de propositions".

Pour Stéphane Voda, l'important est de "gagner le combat du 1er novembre, ensuite participer au championnat de Belgique. Ca fait 6 mois que je ne suis plus monté sur le ring, j'ai vraiment hâte".

Badr Jalane veut également décrocher des titres : "Je vais combattre le 1er novembre pour un titre de la ligue francophone belge, ça se passera en 8 rounds de 3 minutes. On prendra la victoire".

Seul regret, l'absence d'adversaire belge pour Badr : "C'est malheureux pour la boxe belge. Cela me déçoit aussi, mais bon, on ne peut pas faire autrement. Il faut quand même aller chercher les titres et évoluer et aller de l'avant."

C. Debue

0 Commentaires
184 vues
Back to top