Aller au contenu principal

logo    logo Vivre ici chaines

Binche : un tournoi de basket dans le noir

Publié le 05 décembre 2022 à 16:02

Pratiquer du basket dans le noir, voilà le défi que de nombreux amateurs de la discipline ont relevé ce week-end à Binche. La 5e nuit du basket a tenu toutes ses promesses avec des matchs survoltés dans une ambiance de boîte de nuit. Découverte avec Audrey Decroës et Charles Sauvage

Une salle plongée dans le noir total, une musique des plus rythmées et sur les terrains quelques repères fluorescents, voilà les conditions insolites dans lesquels évoluaient les nombreux participants à la 5e nuit du basket. Du basket fluo, un concept inspiré par le club de volley voisin qui propose ce type de tournoi. Toutefois, le BBC Binchois a ajouté sa petite touche, l’ambiance boîte de nuit qui ne manque pas de séduire.

« Cette année, on a dû clôturer les inscriptions un mois avant la date. Ce qui est exceptionnel. On a 39 équipes et septante matches à organiser. On a commencé à 18 h 30 et on va terminer vers 3 h du matin » explique le président du BBC Binchois, Cédric Falciani.

Pour l’occasion, il n’est pas question de 4 quarts temps. Les matchs sont adaptés. Un format plus rapide pour que tout le monde puisse jouer. De 6 ans aux catégories adultes, tous auront l’occasion de tester la formule.

« C’est du trois contre trois. C'est très à la mode maintenant, mais bon, c'est du trois contre trois un peu fun, avec de l'ambiance. Donc c'est deux fois huit minutes sans arrêt et chaque équipe fait 3 à 4 matchs durant toute la nuit » ajout le président du BBC Binchois.

Et du côté des basketteurs, on tente de trouver ses marques. Evoluer dans l’obscurité, pas toujours simple.

« Nous n'avons pas encore joué, donc on attend. Nous, on a perdu. Nous, on a gagné. Les garçons, c'est difficile à battre parce qu'ils ont l'habitude de jouer violent. Plus grand aussi. On a moins l'habitude mais ça nous prépare pour les prochains matchs » témoignent des participants.

Dès lors, maillots, maquillage, brassard lumineux, tous les moyens sont bons pour être le plus visible possible. Car c’est évidemment tout l’enjeu de chaque match, trouver le panier.

« Trouver le panier, c'est le plus dur. La visibilité ! La défense ça va mais suivre à l’attaque c’est difficile. Ils ont plus de cardio » enchainent les basketteurs et les basketteuses.

Mais malgré la difficulté, le plaisir est bien au rendez-vous. Tous les basketteurs affichent leur volonté d’être présent lors de la prochaine édition. Un tournoi pas comme les autres où le principal n’est pas de gagner mais bien de jouer.

« Le basket, c'est une fête entre nous. On ne va pas parler financier parce que l'organisation coûte très cher. Heureusement, on a des partenaires, donc c'est plus une organisation pour faire plaisir aux enfants et pour faire plaisir à tous les basketteurs de la région » conclut Cédric Falciani, le président du BBC Binchois.

0 Commentaires
287 vues
Back to top