Aller au contenu principal

 logo Vivre ici       chaines                              

Binche : l'église des Récollets disparaitra du paysage

Publié le 15 juin 2022 à 16:23

Le Bourgmestre de Binche s'est exprimé au cours d'une conférence de presse qui s'est tenue ce mercredi après-midi.  Suite à l’incendie qui a eu lieu le vendredi 10 juin dernier, la Ville de Binche a demandé un rapport d’expertise.  Sur base du rapport de stabilité et à l’issue du retour formalisé par écrit du propriétaire, la Ville de Binche, prendra par arrêté une mesure de démolition de l’édifice en extrême urgence.

Le rapport complet, réalisé par un bureau d’étude en stabilité désigné par la Ville a été remis mardi  aux autorités de la Ville.

Il définit que l’incendie a détruit l’ensemble de la charpente du bâtiment, que tous les éléments de charpenteries et en bois des combles ont disparu et que la stabilité du bâtiment est compromise et présente des dangers à court et moyen termes.  Cette situation crée un risque important pour la sécurité publique, en particulier pour la protection des personnes.

Il résulte de ce rapport que, à la suite de l’incendie, la démolition de l’édifice doit être effectuée en raison de son instabilité et du risque de chute d’éléments. La conservation du cœur dans un contexte de sécurisation des lieux, ne peut être garantie.  La mesure préconisée est la démolition complète de l’édifice

Au vu de l’urgence, un arrêté de police du Bourgmestre a été pris dès lecture du rapport  imposant au propriétaire de prendre les mesures permettant la restauration de la sécurité publique.  

Le propriétaire et son conseil ont été reçus ce mercredi matin dans le cadre de la remise dudit arrêté. Au terme de la discussion, il apparaît que le propriétaire ne dispose pas des capacités financières lui permettant de prendre les mesures demandées. Par ailleurs, le bien n’est pas assuré. Il a  informé la Ville de Binche de son incapacité à prendre les mesures nécessaires.

Sur base du rapport de stabilité et à l’issue du retour formalisé par écrit du propriétaire, la Ville de Binche, prendra par arrêté une mesure de démolition de l’édifice en extrême urgence. Cette mesure résulte d’une concertation menée par la Ville de Binche avec l’AWAP (Agence Wallonne du Patrimoine).

Le souhait de la Ville de Binche et de l’AWAP est de sauvegarder au maximum les éléments patrimoniaux qui sont démontables ou transportables et qui pourraient être extraits du site en vue de  conservation. Une proposition d’une fabrique d’Eglise pour leur stockage au sein de la Collégiale Saint Ursmer a d’ailleurs été faite. Il sera proposé au Collège Communal de prendre en charge le retrait et le déplacement de ces éléments.

L’objectif de la Ville de Binche est de garantir la sécurité publique au plus vite.

 

Rédaction web

0 Commentaires
1663 vues

Sur le même sujet


Back to top